X

Recherches fréquentes

Actuel

Indications claires et précises

Les personnes souffrant d'intolérance alimentaire doivent éviter absolument certains ingrédients. En matière de déclaration, Coop en fait davantage que ce que la loi exige.

24 mars 2014

La plupart d'entre nous trouvent bizarre, voire inutile, que l'étiquette d'un yogourt mentionne qu'il contient du lait. Les personnes souffrant d'intolérance alimentaire ne voient pas les choses de la même manière. En effet, elles sont tributaires, pour tout ce qu'elles aimeraient boire ou manger, d'une déclaration claire et précise des ingrédients du produit.

Des règles précises ont été édictées dans l'ordonnance du Département fédéral de l'intérieur sur l'étiquetage et la publicité des denrées alimentaires (OEDAI). Une liste de composants susceptibles de déclencher des allergies ou d'autres réactions indésirables en fait également partie. Selon l'OEDAI, ces substances doivent toujours être mentionnées sur l'étiquette de la liste des ingrédients apposée sur l'emballage. Cette liste a été établie sur la base de la fréquence d'apparition, respectivement de l'intensité des réactions allergiques.

Dans le cas de produits composés, il est parfois compliqué de saisir les informations en un clin d'œil. Un yogourt birchermüesli, par exemple, contient des céréales et des noisettes auxquelles certains sont allergiques, même s'ils supportent bien l'ingrédient de base qu'est le lait.

C'est pourquoi, dans l'intérêt des clients souffrant d'une intolérance alimentaire, le service spécialisé de Coop Etiquetage/Alimentation va plus loin que ce qu'exigent les prescriptions légales: les ingrédients soumis à déclaration obligatoire – lait, gluten, soja, mollusques, etc. – sont non seulement mentionnés sur la liste générale des ingrédients de tous les produits des marques propres Coop mais également imprimés sur fond vert en guise d'indication pour allergiques.

Plus d'infos sur l'étiquetage des denrées alimentaires sur:

admin.ch

coop.ch