X

Recherches fréquentes

Loisirs

Le mésoscaphe a refait surface

Événement L'«enveloppe» du sous-marin de Jacques Piccard a été restaurée. Et la famille d'aventuriers vaudois est célébrée au Musée suisse des transports, à Lucerne.

TEXTE
PHOTO
Charly Rappo/arkive.ch, SP
01 décembre 2014

Le célèbre sous-marin de Jacques Piccard a fait peau neuve. Sur présentation de votre Supercard Hello Family, vous bénéficiez d'une réduction de 20% sur le prix d'entrée au Musée des Transports.

Le Musée suisse des transports à Lucerne est unique en son genre, car il présente un florilège de tous les moyens de locomotion, au contraire d'autres institutions européennes du même type, qui font souvent et exclusivement la part belle à la voiture. Dans ce contexte, le fameux mésoscaphe PX-8 ou sous-marin «Auguste Piccard», qui a créé l'événement à l'Expo 64 de Lausanne en se jetant dans les eaux du Léman pour en faire admirer les dessous aux passagers avant de poursuivre sa carrière dans la recherche aquatique, y a toute sa place. C'est le fils d'Auguste, Jacques, qui a conçu, ce qui constitua, voici cinquante ans tout rond, le plus grand sous-marin civil du monde.
Après avoir pris l'eau pour le public et ses explorations des années durant et l'âge n'aidant surtout pas, le submersible s'était couvert de rouille. Alors, à partir de 2005, le musée lucernois s'est engagé, avec de nombreux bénévoles, à redonner une seconde jeunesse au fameux bathyscaphe. Vingt-huit mille heures de travail plus tard, il a ainsi refait surface dans sa couleur blanche d'origine. Le terme de cette restauration extérieure a été marqué d'une pierre blanche (!), soit une cérémonie, fin octobre, à laquelle assistait la famille Piccard élargie, Bertrand en tête. On peut également visiter l'intérieur du submersible, qui, lui, n'a pas changé. L'occasion de se sentir quelques instants dans la peau du capitaine Nemo, dans le Nautilus de Vingt mille lieues sous les mers.

Les Piccard ont leur aile

Pour compléter le tableau, une partie du premier étage de la bien nommée Halle de la navigation, juste à côté du mésoscaphe, est consacrée aux Piccard. Divers portraits des pionniers Auguste (le physicien a testé lui-même toutes ses inventions: capsule pressurisée et ballon stratosphérique qui ont ouvert la voie à l'aviation, le bathyscaphe qui s'est posé au fond de la fosse des Mariannes, la balance et le sismographe les plus précis de leur temps), Jacques (constructeur de sous-marins) et Bertrand (premier tour du monde en ballon sans escale et initiateur du projet d'avion solaire Solar Impulse) y figurent. Soit le grand-père, le père et le fils, qui côtoient des maquettes de leurs engins futuristes. Agrémentés des comptes rendus de leurs exploits. En filigrane, le génie de l'innovation helvétique.
Pour l'anecdote, le drapeau suisse «flotte» au plus profond de la Terre, soit à 10 916 m en dessous du niveau de la mer, au fond de la fosse des Mariannes (USA).

C'est nouveau! Le Musée suisse des transports fait découvrir l'aventure du chocolat, de son origine sous la forme de fèves récoltées au Ghana, aux succulents pralinés que l'on connaît. Entre les deux, un travail d'orfèvre, évidemment, mais aussi et surtout des moyens de transport pour que ces douceurs arrivent dans nos magasins.
Swiss Chocolate Adventure se déroule dans un wagonnet qui franchit les différentes étapes de la fabrication du chocolat.

Sur présentation de votre Supercard Hello Family, vous bénéficiez d'une réduction de 20% sur le prix d'entrée au Musée des Transports.

Musée des Transports Musée des Transports www.hellofamily.ch