X

Recherches fréquentes

Actuel

Coop est bien armée pour l'avenir

Confiance Le franc fort continue de rendre la situation économique exigeante mais le groupe Coop est en bonne santé et poursuit sa croissance: tel était en substance le message délivré lors de la 32e Assemblée des délégués de la coopérative qui s'est tenue à Spiez (BE).

PHOTO
Philipp Zinniker
18 avril 2016

À la Maison tropicale de Frutigen, qui appartient au groupe Coop, Marianna Bütschi a initié le président du Conseil dadministration Hansueli Loosli à la pêche à lesturgeon.


L'Oberland bernois a accueilli jeudi dernier les délégués du groupe Coop dans une belle ambiance printanière. Mais à l'écoute de la rétrospective annuelle et du rapport de gestion présentés respectivement par le président du Conseil d'administration Hansueli Loosli et le chef de Coop Joos Sutter, les délégués se sont rendu compte que 2015 a été tout sauf une année rayonnante. Des prix globalement à la baisse («renchérissement négatif») ainsi que la décision de la Banque nationale de supprimer le taux plancher de l'euro à mi-janvier de l'année passée, ont tiré vers le bas les chiffres d'affaires de l'ensemble du commerce de détail. Un phénomène qui n'a pas non plus épargné le groupe Coop pour lequel la baisse des coûts à elle toute seule ne suffit pas à le contrecarrer, a averti Hansueli Loosli: «Il arrive un moment où les coûts ne peuvent pas être baissés davantage; il faut alors de nouveau de la croissance.»  
Le Conseil d'administration a pris d'importantes décisions; ainsi, pour le groupe Bell, investissant dans la production et rachetant des fournisseurs.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Stratégie en ligne

Et le groupe Coop est également bien préparé à l'importance grandissante du commerce en ligne: la plateforme commerciale «Siroop» créée conjointement avec Swisscom en témoigne, de même que le renforcement de la direction (voir encadré). «La numérisation va changer le modèle de notre société», a souligné Hansueli Loosli, «il s'agit maintenant de saisir les opportunités qui se présentent.» Le président du Conseil d'administration s'est aussi grandement réjoui du développement de la filiale du marché de gros Transgourmet, laquelle a contribué en 2015 à hauteur d'environ un quart au résultat global du groupe Coop. L'atmosphère de renouveau qui règne parmi les collaborateurs de l'entreprise active au plan européen a été montrée dans un court-métrage très applaudi par les délégués présents à Spiez.

Visions et vétérans

Le fait que le groupe est sur la bonne voie a été confirmé par l'acceptation à l'unanimité de l'assemblée du rapport et des comptes annuels ainsi que par la décharge donnée, elle aussi à l'unanimité, au Conseil d'administration. Joos Sutter a ensuite présenté un aperçu de la stratégie de marché 2020+, dont se sont dotés les supermarchés Coop pour affronter l'avenir. Pour finir,
Hansueli Loosli a pris congé des délégués de longue date Luciana Maggetti et Jörg Vitelli – qui se retirent tous deux pour raison d'âge – et a donné rendez-vous à la prochaine Assemblée des délégués qui se tiendra le 28 octobre 2016 au centre de séminaires Coop à Muttenz (BL). Au cours de l'excursion qui a suivi à la Maison tropicale de Frutigen (BE), laquelle appartient au groupe Coop, les délégués ont découvert comment l'eau chaude provenant du Lötschberg est utilisée pour la culture de fruits tropicaux et l'élevage de poissons.

C'est à l'unanimité que les délégués ont accepté, les rapports de la Direction et du Conseil d'administration de Coop.

Dès le 1er mai 2016, il y aura une direction supplémentaire au sein du groupe Coop pour les domaines de la technologie de l'information, production et services, laquelle sera assumée par Reto Conrad, jusqu'ici chef des finances. Coop tient ainsi compte de l'importance grandissante de l'informatique, des exploitations de production et de la relation clientèle. Le nouveau chef des finances est l'actuel responsable du contrôle Adrian Werren.