X

Recherches fréquentes

L'édition des jeunes
ARGENT

Dettes de jeunes

Effet de groupe, achat en ligne, factures de téléphone… Autant de raisons qui peuvent pousser les jeunes à s’endetter. Comment s’en sortir? Vers qui se tourner? Témoignage et conseils.

TEXTE
PHOTO
Leonie Näpflin
05 novembre 2018

En Suisse, 47% des jeunes de 18−25 ans seraient endettés. Tenir un budget permet d’éviter les chiffres rouges!

«C’était à un moment où je gagnais beaucoup d’argent, je n’ai pas su bien le gérer, je gagnais 4500 francs net», confie Alain*, aujourd’hui âgé de 23 ans. Il en avait 19 lors de la contraction de sa dette, et était cuisinier. C’est bien souvent de cette façon que commence le cycle de l’endettement: j’ai un pouvoir d’achat, alors pourquoi ne pas m’accorder un petit plaisir? «J’ai fait beaucoup d’achats inutiles et pour la plupart à crédit», complète-t-il.

En Suisse, ce sont 47% de jeunes de 18−25 ans qui ont au moins une dette, principalement dans le domaine de la télécommunication (468 fr. de dette moyenne), de la santé (254 fr.) et des achats sur Internet (106 fr.)**.

«C’est très facile de cliquer pour acheter»

Rosemarie Margelisch, du service social de Coop

Rosemarie Margelisch

Service social de Coop

Les organismes d’emprunt vérifient-­ils toujours le revenu de leur potentiel client et les éventuels autres crédits qu’il aurait déjà pu avoir? «Ils doivent le faire, explique Rosemarie Margelisch du service social de Coop***. Mais dans la réalité, nous voyons des personnes qui ont réussi à contracter des crédits alors que leur situation financière ne le permettait pas.» Selon elle, l’endettement est généralement causé par des difficultés de gestion et une diminution de revenu (chômage, divorce, maladie/accident…). «Les dettes d’impôts et d’assurance maladie sont de loin les plus fréquentes», poursuit l’experte.

Chez les jeunes, il semble que l’endettement résulte davantage de factures non payées ou négligées, notamment pour le téléphone ou les achats en ligne, que d’argent emprunté. Mais est-ce que les jeunes sont plus enclins à l’endettement que leurs aînés? «A priori oui, car de nos jours c’est très facile de cliquer pour acheter.» Toutefois, le service social de Coop voit de nombreux apprentis ou jeunes employés qui sont très responsables face à leurs dépenses. «L’éducation des parents dans ce domaine reste essentielle.»

Que faire pour éviter de s’endetter? «On ne doit pas dépenser l’argent qu’on n’a pas, insiste Rosemarie Margelisch. Etablir un budget et s’y tenir est un bon début. Surtout demander rapidement de l’aide quand la gestion de ce budget est problématique.»

Et si cela devait arriver malgré tout, quelles sont les possibilités pour s’en sortir? «Je m’en suis sorti en faisant des arrangements de paiements avec les créanciers, explique Alain. Et tous ont accepté. Mes parents m’ont bien aidé dans ce processus.»

Les parents doivent casser leur tirelire pour leur enfant jusqu’à sa majorité, voire la fin de sa formation.

De 7 à 18 mois pour se désendetter

Selon l’article 277 du Code civil, l’obligation d’entretien des père et mère dure jusqu’à la majorité de l’enfant. «Toutefois, si l’enfant majeur n’a pas achevé sa formation à ses 18 ans, et dans la mesure où les circonstances permettent de l’exiger des parents, l’obligation d’entretien dure jusqu’à la fin de la formation, achevée dans des délais normaux», complète l’assistante sociale.

Il faut 7 à 18 mois aux jeunes pour se désendetter**. Pour Alain, cela a duré plus longtemps: «J’ai été endetté pendant 3−4 ans. Aujourd’hui, je fais et conseille de faire attention à son argent!», conclut-il.

* Prénom connu de la rédaction ** Radar 2011 sur l’endettement des jeunes en Suisse réalisé par Intrum Justitia *** Service disponible uniquement pour les collaborateurs Coop

Kevin Perrot (22 ans)

Apprenti gestionnaire du commerce de détail à la Coop de Saignelégier (JU)


Où trouver de l’aide?

• Caritas propose un service de conseil anonyme par téléphone «SOS info dettes» au 0800 708 708 (l’appel est gratuit), une application Caritas My Money (iOS et Android) pour créer un budget et contrôler ses dépenses, ainsi qu’un test pour évaluer votre endettement. Infos sur: www.caritas-dettesconseil.ch

• Le site romand pour les jeunes: www.ciao.ch

• Le Centre social protestant (CSP; GE, NE, VD, JU): www.csp.ch