X

Recherches fréquentes

Lifestyle

Comment choisir son maillot de bain selon sa morphologie

Aux heures chaudes de l’été, on rêve d’un plongeon pour 
se rafraîchir. Mais quel maillot porter pour se prélasser sur la plage? 
Les conseils morpho d’une pro.

PHOTO
Illustrations: Petra Dufkova
16 juillet 2018

Bien choisir la forme et la couleur de son maillot de bain permet de se mettre en valeur tout en estompant ses défauts.

 

Avec le maillot une pièce de retour depuis quelques saisons, des imprimés fleuris et ethniques, sans compter les volants et les franges, le choix au rayon des maillots de bain est presque aussi vaste que le delta du Nil. Pourquoi ne pas demander conseil à des pros pour s’y retrouver? Côté mode, c’est Irene Münger, cheffe styliste chez Coop qui nous le dit: «La grande tendance est aux maillots de bain de couleur unie, comme le noir ou le bleu.» Mais rien n’empêche de s’affranchir des codes.


Une piste intéressante pour choisir son maillot de bain est de penser en termes de morphologie. Sur la plage, on est nombreuses à avoir des petits complexes, au niveau de la poitrine, du ventre ou des cuisses. Claudia Rei, conseillère en image et en relooking à Lausanne à l’ARTelier de Soi, partage ses trucs pour valoriser au mieux sa silhouette, en jouant sur les effets d’optique des motifs et des formes.

Conseils morpho: jouer sur les illusions d'optique pour gommer ses complexes


Première astuce: on peut donner du volume à une petite poitrine avec des rayures. Tous les motifs comme les fleurs, les cœurs et les petits pois en apportent également. Les couleurs intenses aussi. «L’exemple extrême, ce serait le rouge pour attirer le regard.» Il faut éviter un bandeau, qui convient mieux à une poitrine généreuse. Sauf s’il comporte des volants, qui ajoutent du volume. «On peut aussi porter des balconnets ou des triangles rembourrés. Et pour quelqu’un qui assume sa petite poitrine, tous les décolletés sont flatteurs.» Par contre, un maillot une pièce écrase les seins, sauf si des volants ou des balconnets sont incorporés.

 

Une pièce: à qui va-t-il le mieux?

Pour celles qui ont une poitrine généreuse, et veulent l’atténuer visuellement, le maillot une pièce, avec un maintien intérieur, est le modèle à préférer. Autre astuce: privilégier les couleurs sombres et attirer le regard vers le bas du corps. Comment? En misant sur des rayures horizontales, de gros motifs, des volants.
Le maillot une pièce est aussi un allié pour cacher un petit ventre, de même que la culotte taille haute, style années 1960 ou 1970, ou même un haut débardeur. «On peut en plus jouer avec les impressions visuelles. Par exemple, les rayures verticales donnent l’impression que le ventre est plus mince.» L’effet trompe-l’œil peut aussi désavantager: attention aux rayures horizontales et aux gros motifs sur un ventre imposant.

Maillot short: parfois un faux ami

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, un maillot de bain short ne va pas flatter des cuisses ou hanches importantes, car les bords horizontaux s’arrêtent sur la partie la plus large du corps. La solution si on souhaite affiner cette partie du corps, selon Claudia Rei, est de choisir un maillot échancré! Eviter tout de même le bikini brésilien, car une toute petite pièce sur des hanches larges ne fera que les mettre en évidence. Il faut respecter son échelle. A fuir également, les petits nœuds sur les côtés et tout ce qui rajoute du volume, comme les volants et les froufrous.
Que faire si on souhaite étoffer des hanches fines ou inexistantes? Là, on dégaine un short, un bas en crochet ou orné de décorations. Ou on pense aux couleurs voyantes. «Une des règles de base est celle des proportions. Une petite femme n’a pas forcément intérêt à porter un haut débardeur, parce qu’il est imposant et peut tasser, et sera avantagée par des petits motifs plutôt que par des gros motifs», ajoute la conseillère en image. Des astuces judicieuses pour jouer avec sa silhouette, mais que chacune est libre de suivre ou pas! Et voilà, ne manque plus que la crème solaire…