X

Recherches fréquentes

SPORT
COOP BEACHTOUR

«Tout pour le beach-volley!»

Quentin Métral fait partie de la nouvelle génération de beach-volleyeurs et commence à faire des émules sur le circuit international. Il participera d’ailleurs à la plupart des étapes du Coop Beachtour.

TEXTE
PHOTO
Heiner H. Schmitt
13 mai 2019

Quentin Métral (24 ans) s'entraîne sur les terrains de beach-volley de l'ensemble sportif de Saint-Jacques à Bâle.

Vous voulez le reconnaître? Alors levez les yeux! Quentin Métral m’attend à l’arrêt du tram devant le stade Saint-Jacques à Bâle, à quelques pas des terrains de beach-volley où il s’entraîne. Sa taille? 1 m 97, pardi! «Le volley-ball, c’est clairement une histoire de famille, lance avec fierté le Genevois de 24 ans. Mon grand-père a été sept fois champion suisse avec Servette!» En mars dernier, Quentin et son coéquipier Yves Haussener sont arrivés à la troisième place du World Tour Siem Reap au Cambodge. Actuellement, il est le seul Romand parmi les cadres du centre national et aussi à participer au Coop Beachtour!

«Le volley-ball, une histoire de famille depuis mon grand-papa!»

Quentin Métral

Mais, loin s’en faut, le jeune prodige vit au-delà de la frontière linguistique depuis l’âge de 15 ans. Il s’est en effet installé à Berne, où il habite encore aujourd’hui, pour y suivre une formation sport-études en volley et beach-volley.

Passionné dès l’âge de 6 ans

Histoire de famille, disait-on? «Mon père a aussi joué au volley tout comme mon grand frère de 36 ans.» Quentin Métral s’y met à l’âge de 6 ans, tout en jouant parallèlement des coudes en hockey sur glace. Car, ses deux passions ne le quittent pas. Pourtant, à 13 ans, il laisse casques et cannes au vestiaire pour uniquement se consacrer au volley-­ball et au beach-volley. Les gènes avaient parlé. En 2007, il devient champion suisse des moins de 15 ans avec son meilleur ami!

Quelques années plus tard, la vie bernoise débute dans une famille d’accueil et une école spécialisée (en allemand et suisse allemand, s’il vous plaît!). Le beach-volley donne des ailes et Quentin ne dira certainement pas le contraire! Diplôme de commerce en poche, il se consacre pratiquement à 100% à son sport. Aujourd’hui, il parle beach- volley, il habite beach-volley (avec un des joueurs du centre national) et s’entraîne à Bâle avec trois autres coéquipiers!

Sur le sable des tournois du monde entier

Après le tournoi de Kuala Lumpur en Malaisie où il a terminé 9e avec Florian Breer début mai, Quentin s’envole cette semaine pour la Turquie (du 16 au 19 mai). Si son duo fait aussi bien qu’en Asie, il ne devrait pas être présent à Genève au Coop Beachtour. Souhaitons-le pour lui!

«Le Coop Beachtour est l’un des circuits les mieux organisés au monde, où il y a de très bonnes équipes étrangères qui viennent. C’est en fait l’étape intermédiaire avant d’aller sur les tournois internationaux.» Pour Quentin, c’est aussi la meilleure préparation possible, car l’élite suisse y participe tout comme de très bonnes équipes internationales. «Ça reste encore maintenant un complément très important à d’autres tournois!» Sans grande surprise, on retrouvera le volleyeur sur la plupart des étapes du Coop Beachtour.

Finalement, qu’est-ce qui fait une bonne équipe de beach-volley? «Ça ne sert à rien d’avoir deux individualités. Il faut surtout une bonne cohésion, à la fois sur et en dehors du terrain; ce que j’ai maintenant avec Breer et Haussener. Ceci, sans oublier d’être complémentaires au niveau tactique et technique.» Son objectif est maintenant de trouver la meilleure combinaison possible pour les prochaines saisons et savoir avec qui il a le plus d’affinités. «L’objectif principal avec Yves Haussener est de rattraper une autre équipe suisse au niveau des points internationaux et d’être directement dans le tableau principal à Gstaad (ndlr: du 9 au 14 juillet 2019, 20e édition), l’un des tournois les plus importants au monde!»


Des tournois dans toute la suisse

Le Coop Beachtour fait halte dans sept grandes villes. Huit équipes y participent, dont deux étrangères, à la fois chez les femmes et chez les hommes. C’est donc l’une des meilleures préparations en vue des tournois internationaux!

  1. Genève: 16 au 19 mai, Port-Noir
  2. Locarno: 7 au 10 juin, Largo Zorzi
  3. Olten: 20 au 23 juin, Munzingerplatz
  4. Zurich: 4 au 7 juillet, Züri Fäscht
  5. Bâle: 27 au 30 juillet, Barfüsserplatz
  6. Rorschach: 22 au 25 août, Hafenareal
  7. Berne: 28 au 30 août, place Fédérale

www.coopbeachtour.ch