24 faits insolites sur Noël | Coopération
X

Recherches fréquentes

ZOOM
INSOLITES

24 faits insolites sur Noël

Le réveillon approche à grands pas.
Pour vous mettre dans l’ambiance, nous vous offrons un calendrier de l’Avent très spécial avec des anecdotes drôles et surprenantes sur Noël.

PHOTO
LUKAS BISCHOFF
20 décembre 2019

1. Une roue de charrette

La couronne de l’Avent a été inventée en 1839 par Johann Hinrich Wichern, professeur et théologien allemand, lassé que ses enfants lui demandent sans arrêt quand Noël allait arriver. Sur une roue de charrette, il a fixé 19 petites bougies rouges (symbolisant les jours ordinaires) et 4 grosses blanches (pour les dimanches). A l’époque, on décomptait les jours de l’Avent non pas du 1er au 24 décembre, mais à partir du premier dimanche de l’Avent.


 

2. Jolies réponses

Les 20 000 lettres d’enfants de Suisse pour le Père Noël, dont plus de la moitié viennent de Suisse romande, sont encore traitées pour ce Noël 2019 par la poste de Chiasso. Dès l’an prochain, ce sera à Cadenazzo, toujours au Tessin, que les équipes du Père Noël s’installeront. Quant à la réponse, elle prend la forme d’une histoire assortie d’un petit cadeau, le tout portant le cachet de poste de Berne-Bethlehem.


3. Noël par J.R.R. Tolkien

Plus connu pour la création de la Terre du Milieu et de cette épopée extraordinaire de Bilbo, Gandalf et les autres, Tolkien a aussi été inspiré par la magie de Noël. Comme «Bilbo le Hobbit» et «Roverandom», les «Lettres du Père Noël» étaient destinées à ses trois fils et à sa fille, auxquels, chaque année entre 1920 et 1943, Tolkien a écrit une lettre – parfois deux – prétendument envoyée du pôle Nord par le Père Noël ou l’Ours Polaire. Un recueil qui ne manquera3pas d’étonner les amoureux de Tolkien.
«Lettres du Père Noël», J.R.R. Tolkien, Editions Christian Bourgois


 

4. La police à la rescousse

L’an dernier, à Noël, une mission spéciale a été confiée à la police dans un village en Suisse: elle a dû «sauver» des cadeaux oubliés devant une maison.


5. Idée géniale

Le calendrier de l’Avent sous sa forme actuelle a été créé en 1904 par Gerhard Lang (1881–1974), un libraire et éditeur allemand originaire de Maulbronn dans le Bade-Wurtemberg. Cette idée de génie lui est venue en se remémorant la manière dont sa mère le faisait patienter jusqu’à Noël quand il était enfant: elle suspendait 24 petits biscuits sur un carton numéroté.


 

6. Un job sérieux

En Suisse, il existe 384 confréries de saints Nicolas officielles. Les saints Nicolas certifiés doivent suivre une formation avant de prendre la route avec leur hotte et leur crosse.


 

7. Esprit de contradiction

En 1535, le réformateur Martin Luther (1483–1546) a désigné le «Saint Christ» comme distributeur officiel de cadeaux, car il voyait d’un mauvais œil la célébration de saint Nicolas par les catholiques. C’est pour cette raison qu’il a reporté les festivités au 25 décembre.


8. Noël des Îles

Il existe deux «îles de Noël» dans le monde. Lorsqu’on tape «Christmas Island» sur Google, on découvre dans un premier temps Kiritimati, un atoll rattaché à l’Etat insulaire des Kiribati (océan Pacifique). Kiritimati signifie «Noël». L’île a été découverte le 24 décembre 1777 par le navigateur anglais James Cook (1728–1779). La Christmas Island rattachée à l’Australie, quant à elle, se trouve dans l’océan Indien. Elle a été découverte le 25 décembre 1643 par William Mynors de la Compagnie britannique des Indes orientales.


9. Pas très malin...

Le matin de Noël 1997, à Chevy Chase dans l’Etat du Maryland, la police a surpris un intrus dans une maison. Roger Augusto Sosa (23 ans) n’a pas entendu les officiers arriver, trop occupé qu’il était à débal- ler les cadeaux de la famille Kane, propriétaire des lieux.


10. La bonne adresse

Le Père Noël a sa propre adresse au pôle Nord: Père Noël, pôle Nord, Julemandens Postkontor, 3900 Nuuk, Danemark. On peut lui envoyer sa liste de cadeaux, mais rien ne garantit que tous les vœux seront exaucés...


11. Un Noël japonais...

De nombreuses familles japonaises se rendent dans un restaurant KFC (Kentucky Fried Chicken) le jour de Noël pour y dégus- ter du poulet frit. La raison? Une impor- tante campagne publicitaire lancée par la chaîne de fast-food américaine au Japon pour Noël 1974. Depuis, du 23 au 25 décembre, on ne trouve plus aucune place sans réservation dans les KFC au Japon.


 

12. Existe-t-il vraiment?

A la fin des années 1990, une publication a cherché à établir si le Père Noël existe vraiment. La réponse a été un «non» définitif. Motif: les calculs effectués sur la base de données statistiques ont montré qu’il devrait voyager à la vitesse quasi superso- nique de 1040 km/h pour pou- voir distribuer tous ses cadeaux.


 

13. Hit mondial

Le chant de Noël le plus connu au monde est «Douce nuit, sainte nuit». La mélodie a été composée par Franz Xaver Gruber (1787–1863) et les paroles par Joseph Mohr (1792– 1848), tous deux Autrichiens. Ce classique de 1818 a été traduit dans plus de 300 langues
et dialectes.


14. Aux Origines

Le mot «Noël» viendrait du mot latin «novella» qui signifie «nouvelle». Au Moyen Age, le peuple s’écriait «Noël! Noël!» à la naissance d’un enfant. Quant au mot «Avent», il ne signifie pas «avant Noël», mais vient du latin chrétien «adven- tus» qui signifie «arrivée, avènement».


15. Bel et bien en bois!

Autrefois, la célèbre bûche de Noël était une vraie souche de bois choisie avec soin. Une tradition répandue dans les pays d’Europe principalement francophones. La bûche était déposée dans la cheminée au retour de la messe de Minuit et crépitait au moins jusqu’au lendemain. Les cendres étaient traditionnellement conservées jusqu’au Noël suivant pour protéger la maison, et remises au feu avec la nouvelle bûche. La fameuse pâtisserie, quant à elle, a vu le jour en 1945.


 

16.  Les cadeaux plébiscités en Suisse

Que trouveront les Suisses sous leur sapin cette année? Selon une étude de l’institut de recherche Marketagent Schweiz, 24% des hommes et des femmes souhaitent dépenser moins d’argent pour les cadeaux qu’en 2018, 70% autant et 6% plus que l’année passée. Les cadeaux les plus appréciés sont les denrées alimentaires, les jouets, le par- fum, les soins corporels, les vête- ments et l’argent liquide.


 

17. La tête à l'envers

Autrefois, les sapins de Noël n’étaient pas posés sur le sol, mais suspendus au plafond. Cela n’était vraisemblablement pas dû à la volonté de gagner de la place. Cette tradition remonte plutôt à l’époque où l’on sus- pendait des branches vertes pour chasser les mauvais esprits.


18. Effets secondaires

Après Noël,les recherches sur les thèmes «droits du divorce» et «calcul de la contribution d’entretien» se multiplient sur Internet. A savoir: la majorité des enfants sont conçus pendant les Fêtes.


19. Star de pub

Le Père Noël a vu le jour il y a presque 90 ans. Il a été créé en 1931 par l’illustrateur américain Haddon «Sunny» Sundblom (1899–1976) qui devait concevoir le personnage de la campagne publicitaire de Coca-Cola pour 1932. La tenue rouge et blanche de Santa Claus reprend les couleurs de la marque.


20. Couronne fleurie

Le terme «guirlande» serait dérivé de l’ancien français «garlande» désignant une couronne de métal pré- cieux. Après la tête des jeunes filles sous leur forme fleurie, les guirlandes ont trouvé leur place sur nos sapins.


21. Toujours plus haut

Le plus grand sapin de Noël traditionnel de tous les temps, un Douglas culminant à 67,4 m, a été exposé en 1950 à Seattle aux Etats-Unis. Le 20 décembre 1999, le record a été battu dans la Styx Forest en Tasmanie (Australie) par un eucalyptus de 80 m. Le plus imposant sapin de Noël flottant a été érigé en 2014 dans la lagune de Rodrigo de Freitas à Rio de Janeiro au Brésil: cette construction en acier de 542 tonnes mesurait 85 m de haut et était ornée de 3,3 millions d’ampoules scintillantes. Dans la commune italienne de Gubbio, un sapin de Noël géant recouvre un pan de montagne entier: chaque année depuis 1981, sur le Monte Ingino, un sapin hautde 800 m et large de 400 m, composé de 450 lampes colorées, est installé. Il est visible à 50 km de distance.


 

22. Côté balance

Selon une étude des National Institutes of Health américains, nous prenons chacune et chacun 370 grammes pendant les fêtes de fin d’année.


23. Ça pique!

Un sapin de Noël de 2 mètres de haut comporte pas moins de 400 000 aiguilles. En règle générale, environ la moitié se retrouve par terre avant le 31 décembre.


24. Pour les gourmands

En Provence, on sert le «gros souper» la veille de Noël. Il est composé de 7 plats maigres, sans viande, symbolisant les 7 douleurs de Marie, servi avec 13 petits pains et suivi de 13 desserts représentatifs de la Cène avec Jésus et les 12 apôtres.