X

Recherches fréquentes

LIFESTYLE
HABITAT

Charme scandinave

Longtemps oublié, le lambris fait son retour dans nos intérieurs et apporte son cachet nordique à une pièce. L’avantage, c’est aussi qu’on peut le poser soi-même, grâce à des lames en bois à assembler.

14 janvier 2019

Le charme nordique s'invite dans votre intérieur, comme ici la salle à manger. Le lambris se marie très bien avec du parquet.

Stefan Fehlmann

Rédacteur

L’hiver est arrivé, mais vous avez encore le temps d’aménager chez vous un petit cocon douillet pour la saison froide, en installant par exemple une jolie cloison en bois. Eh oui, les murs en lambris ont à nouveau la cote. Pourquoi on les aime? Pour leur côté à la fois cosy et pratique. Idéals pour camoufler un mur en mauvais état, ils constituent également un excellent isolant thermique et phonique. Au prix de quelques travaux, le lambris vous permettra de transformer votre intérieur, pour ressembler à celui d’une maison en bois, romantique à souhait.

Des lames à assembler

On appelle lames ou lambris modernes les différentes planches de bois à assembler entre elles. Ces dernières possèdent une rainure et une languette, autrement dit une entaille et une contrepièce correspondante, leur permettant de s’emboîter facilement entre elles. On les place ainsi les unes à la suite des autres pour recouvrir un mur.

Mais, avant de pouvoir poser du lambris, il vous faudra réaliser une ossature en tasseaux. Vous la visserez au mur en respectant idéalement un intervalle de 40 cm entre chaque tasseau. Pour ce faire, vous aurez besoin de chevilles (à fixer tous les 50 cm environ) et de têtes de vis escamotables. Alignez bien l’ossature en vous aidant d’un niveau à bulle et laissez un espace de 3 cm à chaque extrémité. Une fois l’ossature en place, vous devrez positionner la première lame, préalablement coupée à la bonne longueur.

Vous la placerez en orientant la languette vers un coin de mur et la fixerez à l’aide des clips de fixation prévus à cet effet, en respectant les instructions du fabricant. Prévoyez un intervalle de 1,5 à 2 cm au niveau des extrémités du mur afin que le bois puisse travailler.

Tout repose sur l'ossature en tasseaux: une fois qu'elle sera montée, vous pourrez alors y fixer les panneaux.

Pratiques, les clips de fixation

Vous pouvez maintenant poser le reste des lames en insérant chacune des languettes dans la rainure de la lame précédente et les fixer à l’aide des clips correspondants sur l’ossature. Au mieux, procédez avec de petits clous.

Si la dernière lame est trop grande, ce qui sera vraisemblablement le cas, recoupez-la dans la longueur à l’aide d’une scie. Si besoin, vous pourrez également fixer des baguettes de finition pour dissimuler les joints de dilatation à la base du mur.

Au niveau des prises, des interrupteurs ou des luminaires, vous devrez pratiquer une découpe dans les lames concernées en utilisant idéalement une scie cloche. Notez que de nombreux systèmes de lambris proposent également de petits cadres adaptés à ce genre de découpe.


Nos trois astuces

Bien au chaud

Installez un matériau isolant derrière les lames. Pour ce faire, utilisez une ossature plus profonde.

Et la lumière fut

Pour les lambris de plafond, il existe de petits spots halogènes spéciaux pouvant être encastrés dans les lames.

Place à la couleur!

Pour un style nordique branché, vous pouvez également appliquer une lasure de couleur sur votre lambris.


Du bois

Pour un intérieur cosy

Coop brico+loisirs propose un grand choix de lambris, par exemple le lambris Oecoplan en épicéa non traité de 240 cm de longueur. Ces panneaux faciles à installer sont fabriqués en épicéa de Sitka issu d’une sylviculture suédoise durable. Chaque paquet contient 2,30 m² de lambris et coûte 24 fr. 95.

A partir de 20 paquets, représentant une surface de 46 m², une remise de 10% est accordée.