X

Recherches fréquentes

Zoom
Garden-Party

Pour une fête d'été réussie

Les journées estivales nous incitent à profiter du plein air en bonne compagnie. Mais comment bien s’organiser? A la rédaction, nous nous sommes prêtés au jeu. Nos conseils.

PHOTO
Heiner H. Schmitt
17 juin 2019

Profiter en toute simplicité d’une belle soirée d’été, en mangeant et buvant en plein air... Aucune autre saison n’invite autant à une agréable convivialité entre amis et en famille. Mais pour que cette fête estivale soit un véritable succès, pour que cette merveilleuse atmosphère perdure et que le stress ne prenne pas le dessus sur la détente, une bonne préparation est indispensable.

En tant qu’hôte, vous devez tout d’abord vous demander dans quelle mesure vous souhaitez organiser les choses vous-même. Ou concrètement: combien de temps et d’argent prévoyez-­vous d’investir dans cette fête? En effet, certains veulent s’impliquer totalement dans leur rôle d’hôte: planification des mets plusieurs semaines avant le jour J, décoration, choix des vins et playlist parfaite pour l’ambiance. Bien sûr, dans ce cas, il faudra prévoir plusieurs jours, voire semaines, de préparation.

Bettina Lea Toffol (responsable Editorial Design adjointe), Fabian Kern (rédacteur Coopzeitung) et Morgane Roth (rédactrice web Coopération) échangent avec bonne humeur du côté du buffet.

Laisser participer les invités

D’autres, au contraire, comptent sur la participation de leurs invités. Mais là aussi un peu d’organisation est nécessaire: si vous n’avez pas à dire à vos invités quel vin apporter, il est néanmoins bon de discuter en amont du buffet des salades ou encore des desserts. N’hésitez pas à proposer des alternatives si vos invités se portent volontaires pour une énième salade de pâtes ou pour le sempiternel gâteau au chocolat. Soyez cependant conscient que vous déléguez aussi une partie du contrôle. Car il est difficile de dire à un invité: «Je serais ravi que tu viennes, mais apporte s’il te plaît ton propre vin, un pâté en croûte maison et de la panna cotta aux fruits rouges.» 

Donner un coup de main à l’hôte 

Et si vous êtes vous-même invité et souhaitez soulager votre hôte? Pensez alors à l’avance à la meilleure façon de le faire. Dresser la table sans savoir où se trouvent assiettes et couverts? Ce n’est pas une bonne idée! Apporter une salade de cervelas sans prévenir pour constater ensuite que la majorité des invités sont végétariens? Même chose. Votre hôte vous sera au contraire très reconnaissant si vous vous chargez du service des boissons ou si vous aidez à faire la vaisselle après la fête.

Ci-dessous, vous trouverez des conseils utiles pour calculer la quantité de boissons à prévoir, pour gérer des éventuels voisins gênés par la musique ou lutter contre les insectes nuisibles. Bonne(s) fête(s) d’été!

Pas de doute, ils se régalent: Michael Adams (responsable Editorial Design), Natalia Ferroni (rédactrice en chef adjointe de Cooperazione) et Patrick Wehrli (directeur des publications).

Vaisselle: festive mais écolo

On ne fait pas la fête tous les jours. En conséquence, il n’y a souvent pas assez d’assiettes par rapport au nombre d’invités. Avec la vaisselle jetable, plus de problème! La vaisselle Oecoplan fabriquée à partir de feuilles de palmier recyclées apportera une note tropicale à votre jardin. Les différentes feuilles de palmier ayant chacune un grain spécifique, chaque assiette est unique. Ces produits passent au four, sont adaptés au contact avec les aliments et imperméables aux graisses et à l’eau. Après usage, la vaisselle peut être compostée.

Ni trop, ni trop peu

Le casse-tête de chaque organisation: quelle quantité d’eau, de vin et de bière prévoir? Il n’existe pas de règle absolue, mais une conjonction de plusieurs facteurs: combien d’invités doivent venir? Vont-ils boire beaucoup, moyennement, peu? Des enfants seront-ils présents? Quelle sera la météo? Combien de temps va durer la fête? Une fois que vous aurez répondu à toutes ces questions, vous pourrez calculer les quantités nécessaires à l’aide d’un calculateur de boissons en ligne. Sinon faites une estimation grossière et en cas de doute, prévoyez un peu plus, ce n’est jamais perdu.

Daniel Holliger (directeur artistique) et Jasmina Slacanin (rédactrice Coopération) commencent l'apéritif par un verre de vin blanc.

Rafraîchissement garanti

N’oubliez pas de mettre les boissons au frais! Le mieux est de tout placer au réfrigérateur le matin même. Pendant la fête, vous pouvez conserver les boissons dans une glacière ou si besoin dans une bassine remplie d’eau, de glace et de sel. Elles resteront ainsi bien au frais. Vous pouvez préparer un punch sans alcool, et agrémenter le tout de Rimuss ou d’eau minérale. Tous les invités pourront alors en profiter. Les hôtes les plus attentionnés prévoiront une bouteille de rhum ou de vodka à côté du saladier de punch pour que les invités puissent s’en servir afin de relever un peu leur boisson. 

Musique: il faut que ça bouge!

Certains aiment le punk rock, d’autres préfèrent du Debussy. Si vous voulez vraiment faire plaisir à tout le monde, créez autant de playlists que possible. Ce qui demande cependant beaucoup de travail. Vous pouvez également effectuer une recherche sur Internet avec des mots-clés comme Lounge, Dub, Ambient Chill Out ou Easy Listening. Café Del Mar propose des listes de musique d’ambiance détendue sur la page web du même nom, sur Youtube ou Spotify. Et tous ceux qui souffrent d’une allergie incurable au saxophone peuvent toujours se rabattre sur les rythmes sud-américains.

Svenja Marocchini (journaliste stagiaire à Coopzeitung) et Daniele Turini (coordinateur online/social media chez Coopzeitung) ne vont pas résister aux saveurs du clafoutis qu'Olivia Lauper (stagiaire) a amené à la fête.

Guêpes, moustiques & Co.

Tout pourrait aller pour le mieux… Mais qui dit nourriture en plein air dit aussi inévitablement guêpes et moustiques. Une seule chose à faire alors: couvrir au maximum les aliments et garder un œil sur les boissons. Vous pouvez également toujours essayer d’attirer les guêpes en leur réservant un peu de nourriture à l’écart. Le soir, des bougies à la citronnelle aident non seulement à lutter contre les moustiques, mais créent également une atmosphère des plus agréables. L’hôte parfait pourra aussi proposer à ses invités un spray anti-moustiques.

Salades: n’hésitez pas à innover!

En matière de salades, de dips et de sauces, laissez libre cours à votre imagination. S’il est difficile de faire l’impasse sur les salades classiques de cervelas, fromage, pâtes et pommes de terre, vous pouvez aussi proposer des salades plus originales comme celle de quinoa! Faites cuire le quinoa avec du bouillon, laissez-le refroidir, puis mélangez-le avec de l’avocat, du poivron et quelques oignons nouveaux finement hachés. Assaisonnez le tout avec du sel, du poivre et un peu de jus de citron vert, du vinaigre balsamique et de l’huile d’olive.

Pensez à prévenir vos voisins

Mieux vaut prévenir ses voisins, par exemple, par un gentil petit mot. Ou mieux encore: invitez-les tout simplement à votre petite fête estivale. Dans tous les cas: les égards sont un signe d’intelligence et de civilité. Tout comme la tolérance. Il existe également des fondements juridiques, comme le droit de voisinage dans le Code civil. Le repos nocturne débute officiellement à 22 heures. Si vous plaquez quelques accords sur votre guitare aux premières heures de l’aube, ne vous étonnez donc pas d’une éventuelle visite de la police!

Déco et fleurs: osez les couleurs!

Jouez la simplicité et les mélanges colorés pour une ambiance réussie. Combinez plusieurs couleurs sur votre table pour la faire ressembler à une véritable prairie en fleur. Faites toutefois attention à ce que vos arrangements n’empêchent pas les invités de se voir. Vous pouvez aussi disposer des guirlandes sur la table, enveloppées dans du tissu décoratif. Et en plaçant des bougies dans de jolies lanternes, vous disposerez d’une belle lumière d’ambiance en soirée!

Quand le soleil est là, tout va

Si la pluie s’invite à la fête, vos invités seront heureux d’avoir une alternative protégée. Par exemple, s’il n’y a pas trop de vent, un chapiteau ou une grande tente. Quitte à se réfugier à l’intérieur, solution parfois plus agréable et plus sûre. Pour les questions de météo, il existe des apps très utiles. Météo Suisse ou Meteoblue donnent des infos judicieuses et vous permettent de suivre en temps réel orages et zones de pluie. En cas de mauvais temps, la règle est la suivante: ne prenez pas de risque et rentrez vous mettre à l’abri!

Blessures: gare aux étincelles!

Si, malgré toutes les précautions prises, les grillades donnent lieu à des brûlures, passez immédiatement la zone touchée pendant 10 à 15 minutes sous l’eau tiède (15 °C à 20 °C) pour la refroidir. Ceci soulagera non seulement la douleur, mais évitera également que la brûlure touche des couches plus profondes des tissus. N’utilisez pas d’eau glacée, car ceci ne ferait qu’empirer les dommages. En cas de blessure grave, composez le
144 et gardez la victime au chaud jusqu’à l’arrivée des secours. Il est important de ne pas retirer les vêtements brûlés du corps.

Après la fête, utilisez les restes

Salade, chips, pain et grillades: après une fête, il y a souvent des restes. Ceux-ci peuvent être utilisés sans problème. Vous pouvez par exemple transformer rapidement le pain en croûtons en le taillant en dés et en les faisant revenir à la poêle avec un peu d’huile et des herbes. Il ne reste plus qu’à les conserver dans un récipient hermétique et à les consommer dans la semaine. Vous pouvez aussi faire à nouveau griller les restes de viande avant de les émincer et de les utiliser pour garnir salades et sandwiches!