X

Recherches fréquentes

Lifestyle

Les suisses et l'informatique

Étude Les Helvètes surestiment leurs connaissances en informatique selon une étude. Par ailleurs, le programme Excel est rarement maîtrisé.

TEXTE
PHOTO
Getty Images, SP
07 décembre 2015

Les Suisses sont souvent à la peine en bureautique.


Article

Les Suisses connaissent mal l'informatique alors qu'ils sont sûrs de la maîtriser. Le programme Excel, par exemple, pose particulièrement problème. C'est ce que révèle un sondage de l'institut de recherche indépendant «meinungsraum.at». «Ce n'est pas parce que vous utilisez souvent votre ordinateur que vous savez vous y prendre!» fait remarquer Julia van Wijnkoop, non sans un certain sarcasme.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

C'est la codirectrice de la société European Computer Driving Licence Switzerland (ECDL) qui a commandé l'étude sur les compétences des Suisses. Celle-ci a été menée auprès de 2050 personnes
en Suisse alémanique et romande. Parmi elles, 492 ont passé des tests pratiques pour vérifier leurs aptitudes de base. Et n'ont même pas obtenu la moitié des points. «J'ai été surprise de voir que
malgré ces faibles performances, les Suisses se surévaluent massivement», note la codirectrice. En effet, 67% des participants au test se sont lancé des fleurs. Pour rien. Ils estimaient appartenir à la catégorie «très bien/bien» alors que seuls 31% ont atteint ce résultat. Et si 6% évaluaient par avance leur savoir-faire comme «très mauvais/mauvais», 40% se sont révélés mauvais à très mauvais en pratique.

Les Romands moins forts

Pour s'évaluer, ils répondaient à des questions comme: Comment jugez-vous vos connaissances en matière de tableurs? Savez-vous utiliser des formules, formater des cellules, de même que créer des graphiques? ou Comment jugez-vous vos connaissances en matière de traitement de texte? Savez-vous formater et modifier des textes, ajouter une numérotation, chercher un mot et le remplacer?
La surévaluation la plus importante concerne Excel: les sondés n'arrivent qu'à la moitié des résultats qu'ils avaient estimés. Les résultats sont un peu meilleurs pour Word: les Suisses interrogés ont en général été capables d'obtenir deux tiers des points. «Tout le monde se débrouille avec Internet mais la bureautique, c'est autre chose», relève la codirectrice.
Y aurait-il un Röstigraben informatique? L'étude montre une différence entre Alémaniques et Romands. Les seconds obtiennent des résultats inférieurs de 10% au reste des testés alors que les habitants de Suisse centrale ont un score supérieur de 14% à la moyenne. «L'enseignement de l'informatique est moins développé dans les écoles de Suisse romande alors que la formation, en groupe ou en autodidacte, est essentielle. Les Suisses en sont conscients: une bonne partie des personnes interrogées souhaiteraient être mieux formées», explique Julia van Wijnkoop. Une nécessité lorsqu'on sait que 91% des Suisses travaillent sur ordinateur.

Disque dur

Le «Samsung 850 EVO Basic» SSD avec 2 TB est disponible chez microspot.ch pour 728 fr.

Conseil appli

Si vous découvrez, après avoir terminé le test de connaissance informatique sur www.ecdl.ch/examen, que vous êtes hélas dans la moyenne concernant Excel, ne désespérez pas: l'app gratuite Excel tutorial (en anglais) pourrait vous sauver la mise. Composée de quatre sections (bases, formules et fonctions, travailler avec des données, pour aller plus loin), elle décrypte chaque étape en alliant texte et image, pour aider l'utilisateur. Elle permet aussi les recherches par mots-clés et donne tous les raccourcis pour qui veut approfondir.

«Excel tutorial», Google Play store.