X

Recherches fréquentes

Châteaux de Suisse
TOURISME

Voyage dans le temps

La Suisse est un pays de châteaux comme l’a rappelé dimanche dernier la 3e Journée des châteaux suisses. Voici une sélection de quelques perles à (re)découvrir.

TEXTE
08 octobre 2018

Le cadre idyllique du château d'Oberhofen attire nombre de jeunes mariés.

Le château d’Oberhofen (BE)

Le lacustre

Situé au bord du lac de Thoune, entre Alpes bernoises et eaux turquoises, le château d’Oberhofen possède un immense jardin où il fait bon flâner. Caractérisé par son donjon médiéval et sa tourelle, il reste le témoin de plus de huit siècles d’histoire. 

Construit au début du XIIIe siècle, il appartient à la famille Eschenbach avant de devenir la propriété des Habsbourg. Puis, en 1386, après la bataille de Sempach, il passe dans différentes mains bernoises.

En 1844, Albert de Pourtalès, comte neuchâtelois et prussien, acquiert le château, le transformant en résidence d’été familiale. On lui doit notamment l’impressionnant fumoir oriental construit tout en haut de la tour. L’avocat américain William Maul Measey est son dernier èropriétaire. Il y vécut jusque dans les années 1950. Aujourd’hui, le château possède un musée et son propre restaurant les pieds dans l’eau. Il représente un cadre romantique privilégié pour les photos de mariage.

Ouverture: mardi à dimanche jusqu’au 21 octobre.
Prix: 10 fr. adultes, 2 fr. enfants de 6 à 16 ans.

Le château de Valangin (NE)

L’énigmatique

Résidence des sires de Valangin du XIIe siècle à 1566, le château a depuis changé de forme et de fonction. En 1747, il est détruit dans un incendie. Unique rescapé, le donjon fut restauré et reconstruit. Depuis 1894, le musée de la Société d’histoire et d’archéologie du canton de Neuchâtel y est installé. On découvre le passé de la région à travers meubles, objets et armes.

A ne pas manquer, la démonstration des dentellières qui partagent leur savoir-faire, le 28 octobre de 14 h à 17 h. 

Ouverture: mercredi à dimanche, jusqu’au 31 octobre.
Prix: 8 fr. adultes, 3 fr. enfants de 8 à 16 ans.  

 

Le château de Hallwyl (AG)

Le romantique

Considéré comme un des plus importants châteaux sur l’eau de Suisse, on reconnaît le «Schloss Hallwyl» à ses douves. Propriété de la célèbre famille argovienne von Hallwyl – qui donna aussi son nom au lac et au village voisin –, le château fut transformé en somptueuse résidence au XVIe siècle. Devenu musée, le visiteur peut découvrir les modes de vie de la population locale à travers 11 thématiques. L’Aabach, le ruisseau qui se trouve autour du château, traverse plus loin une réserve naturelle propice aux balades. 

Ouverture: mardi à dimanche jusqu’au 31 octobre.
Prix: 14 fr. adulte, 8 fr. enfants de 6 à 16 ans. 

 

Le château de Zoug (ZG)

Le citadin

Situé en bordure de la vieille ville de Zoug, ce château fort labyrinthique est devenu un véritable symbole de la ville. Construit par les comtes de Lenzbourg, au XIIe siècle, le château change de mains au fil des siècles. Les comtes de Kyburg et de Habsbourg y élisent domicile. Après que le canton a rejoint la Confédération en 1352, le château devient une propriété privée. En 1983, le musée historique ouvre ses portes. On peut y découvrir le passé de Zoug, ainsi que des expositions temporaires. 

Ouverture: mardi au dimanche
Prix: 10 fr. adultes, gratuit jusqu’à 16 ans.

 

Le château de Coppet (VD)

Le féministe

Cette demeure du XVIIIe siècle est surtout connue grâce à une de ses occupantes, Madame de Staël, qui y élut refuge. Cette écrivaine et essayiste célèbre dut s’exiler de Paris sous Napoléon qui jugea son «esprit trop développé pour une femme» et s’en méfia.

Le château permet de découvrir une riche collection de textiles, de maroquineries, de livres et de peintures de cette femme de caractère. 

Ouverture: mardi au dimanche, jusqu’au 31 octobre.
Prix: 10 fr. adultes, 5 fr. enfants de 7 à 16 ans.