X

Recherches fréquentes

Tourisme
Aventure

5 destinations à visiter avant les foules

Où partir cette année si l’on cherche à sortir des sentiers battus? Voici quelques idées de voyages, en Europe et dans le monde, pour réveiller l’aventurier qui sommeille en vous. 

PHOTO
Getty Images, Alamy Stock
04 février 2019

1. Le Kamchatka (Russie)

Terre de feu et de glace, abritant montagnes, plus de 200 volcans classés au patrimoine mondial de l’Unesco, dont une trentaine actifs, cette péninsule sauvage située à l’Extrême-Orient russe se mérite. A onze fuseaux horaires depuis la Suisse (neuf depuis Moscou), le Kamchatka possède un charme de bout, voire de fin, du monde. Les amateurs d’ours seront comblés: ces lieux en abriteraient la plus forte concentration au monde! On l’aura deviné, ce voyage n’est pas donné et se prépare bien à l’avance. Solution pratique, car il n’est pas facile de se déplacer ni de communiquer si on ne parle pas le russe au Kamchatka: faire appel à des tour-opérateurs spécialisés.   

2. Les gorges de la Tara (Monténégro)

Saviez-vous que le canyon le plus profond d’Europe (et le deuxième après le Grand Canyon aux Etats-Unis) se trouve au Monténégro? Il s’agit du canyon creusé par la rivière Tara. Situé dans le parc national du Durmitor, il atteint 1300 m de profondeur. Les amateurs de rafting seront servis.
Ses rapides, parfois dangereux, réservent une bonne dose d’adrénaline. Il n’est pas rare de croiser des serpents et des scorpions sur les petites criques bordant la Tara. Végétation vert émeraude, nombreuses cascades et eaux turquoise déchaînées, invitent à l’aventure autant qu’à la photo. 

3. Lac Malawi (Malawi, Mozambique, Tanzanie)

Troisième plus grand lac africain, dont les rives sont partagées entre trois pays, le lac Malawi sert d’habitat à une faune aquatique extraordinaire. Plus d’un millier d’espèces dont de nombreuses endémiques s’y côtoient. Pour vous donner un avant-goût de ce paradis du snorkeling en eau douce, vous pouvez découvrir quelques spécimens de poissons multicolores à l’Aquatis de Lausanne et l’histoire de ce lac fascinant. 

4. Haïda Gwaii (Canada)

Archipel canadien à 80 km à l’ouest des côtes de la Colombie-Britannique, patrie des Haïda, un peuple du Nord-Ouest Pacifique, Haïda Gwaii est une terre sauvage, pluvieuse, verte, à la végétation luxuriante, aux plages désertes et à la faune omniprésente. Zone sismique importante, il s’agit d’une terre hostile. On y croise souvent des ours noirs, en train de pêcher ou se baladant dans les gigantesques forêts envoûtantes dominées par les cèdres et les épicéas. Pas étonnant que l’on surnomme cet archipel «Les Galápagos du Canada». Au-delà de la nature intacte, la culture haïda reste l’un des principaux centres d’intérêt de ces quelque 450 îles. 

5. Lac Issyk-Koul (Kirghizstan)

Les voyageurs amoureux de montagnes, de hauts plateaux et de chevaux seront servis au Kirghizstan, une terre riche en contrastes. Entre paysages montagneux, dominés par des sommets à plus de 7000 m et d’innombrables lacs aux eaux limpides, le pays s’ouvre de plus en plus au tourisme.
Il est donc grand temps d’y aller. Parmi les incontournables, citons le deuxième plus grand lac de montagne du monde, après le Titicaca en Amérique du Sud, le lac Issyk-Koul. Il se trouve à 1608 m d’altitude, mesure 170 km de long et 70 km de large. Son nom signifie «lac chaud» en raison de sa légère salinité, de sa profondeur et de son activité thermale souterraine qui l’empêchent de geler en plein hiver.