X

Recherches fréquentes

Saveurs

Costauds: tout savoir sur les fruits secs

Variés Il existe une grande quantité de fruits secs, 
presque autant que de fruits frais. Notre spécialiste fait 
le point sur leurs bienfaits et quelques-unes de 
leurs spécificités.

TEXTE
PHOTO
Heiner H. Schmitt
04 septembre 2017

Les oléagineux sont secs naturellement (amandes, noix) alors que dautres fruits sont déshydratés (abricots, raisins). Un vaste choix de fruits secs Naturaplan est disponible chez Coop.


Fruits secs ou frais

Un fruit sec a une faible teneur en eau, puisque celui-ci perd logiquement son humidité lors du processus de séchage. Ceci a pour avantage que les fruits secs se conservent plus longtemps, une bonne manière de consommer des fruits produits en Suisse hors saison. Chaque fruit sec conserve le goût de son fruit d'origine… en plus concentré. «Il y a plus de fructose et plus de glucides dans les fruits secs, donc il faut limiter leur consommation», précise Kathrin Seidel, du service diététique de Coop. Du fameux dicton «manger cinq fruits et légumes par jour», la spécialiste en nutrition indique que l'on peut remplacer l'une des portions par une poignée de fruits secs (entre 30 g et 50 g) quotidienne. Les fruits secs sont constitués jusqu'à 70% de sucre et sont ainsi de véritables stimulateurs d'énergie. Deux à trois abricots séchés remplissent l'estomac autant qu'un seul abricot frais. 

Les faire soi-même 

Il faut d'abord enlever le trognon, puis couper la pomme en tranches. Avec de la ficelle, on accroche les rondelles dans un endroit sec et chaud pour les faire sécher. La méthode du four est aussi valable pour d'autres fruits à sécher, tout comme l'utilisation d'un déshydrateur avec «timer» pour de petites quantités. 

Bon pour la tête  

«Grâce à leur teneur en vitamines B, les noix et noisettes sont bonnes pour la tête, explique Kathrin Seidel. Les acides gras oméga-3 et 6 contribuent au développement cérébral et aux facultés d'apprentissage.» Mais elles sont grasses et se consomment avec modération.

Quand les manger 

Pour toute activité physique, les fruits secs sont idéaux. «La forte teneur en fructose et en glucides va directement dans le sang et l'apport d'énergie est immédiat», explique Kathrin Seidel. Les plus caloriques sont les raisins secs et les dattes. Les abricots séchés, riches en magnésium, soutiennent les muscles lors des activités sportives. Les fruits à coques permettent de répartir les apports sur l'ensemble de la journée et évitent ainsi d'arriver affamés aux repas. Selon l'experte, les pruneaux et les figues peuvent être utiles pour favoriser la digestion après les repas. Enfin, les fibres que l'on retrouve dans les fruits secs de manière générale sont indispensables au bon fonctionnement du système digestif. «Et au lieu de mélanger les fruits secs, on peut aussi varier chaque jour les plaisirs.»

Goûts et couleurs 

Pour que les fruits ne deviennent pas bruns au terme du processus de séchage, des variétés telles que les abricots, les pêches et les raisins secs sont sulfurés. C'est par ce processus que l'on freine également le développement de micro-organismes comme les champignons ou la moisissure, et cela permet ainsi de prolonger la conservation des fruits secs. Mais vu que le dioxyde de soufre ne convient pas à tout le monde (allergiques et asthmatiques notamment), les produits bio ne sont pas sulfurés, selon les directives de Bio Suisse. Les abricots bio vendus chez Coop ont donc une couleur brune, qui n'altère pas leur goût.