X

Recherches fréquentes

Saveurs
Bières

Bière à flots

Les apprentis de Feldschlösschen ont produit une bière pour Coop, en édition limitée. Les bénéfices seront entièrement reversés à la formation des brasseurs en Suisse.

PHOTO
Peter Mosimann
22 avril 2019

Dominik, Pascal et Laurin dans la salle de brassage de Feldschlösschen.

Pour devenir brasseurs, un cursus de trois ans permet aux apprentis d’explorer les techniques alimentaires leur permettant d’approfondir leurs connaissances du produit brassicole. Cependant, aucun d’entre eux n’avait eu l’occasion jusqu’ici de réaliser un projet comme celui de la Feldschlösschen Kristallweizen. «C’est la première fois que nous donnons à nos étudiants la possibilité de confectionner une nouvelle bière et de la mettre sur le marché», explique Stéphane Quellet (58 ans), responsable de la production et de la formation des futurs brasseurs de Feldschlösschen. Deux contraintes ont toutefois été «imposées» à Laurin, Pascal et Jan, trois jeunes encadrés par Dominik, fraîchement diplômé: la bière doit être agréable, facile à boire et se distinguer de la quarantaine d’étiquettes qui existent déjà dans la brasserie de Rheinfelden (AG).

Quatre jeunes, donc, qui gravitent autour de ce projet et qui ont chacun leurs préférences en matière de bière. Mais un seul objectif en tête: le grand public. Après quinze jours passés à échanger des idées, la décision est prise: ce sera une bière blanche (bière de froment). Durant la phase de tests, les apprentis ont mis une demi-douzaine de recettes à l’épreuve dans des fûts de 200 litres: quel malt d’orge est le plus approprié pour obtenir des reflets caramélisés? Quelle proportion de houblons aromatiques et d’amertume?

Faire ses propres expériences

«L’idée de nous avoir confié cette responsabilité est géniale», déclare Pascal. «Nous nous sommes jetés à corps perdu dans le travail, sans compter les heures», ajoute Dominik. Le moment le plus marquant de cette expérience? «L’entente qui régnait entre nous, et le petit souci rencontré à l’étape de la filtration», répond Laurin. «La filtration de la bière de froment est effectivement une opération complexe, souligne Stéphane Quellet. Mais faire ses propres expériences, c’est toujours très formateur.» Le résultat? Une bière filtrée, aux nuances dorées, une amertume douce, légèrement fruitée, avec des notes de banane.

Les recettes de cette «édition limitée» seront entièrement reversées à la formation des brasseurs suisses. «En bref, nous travaillons pour notre avenir», concluent les jeunes. L’initiative est soutenue par Feldschlösschen, l’association suisse des brasseries et Coop.

La bière des apprentis

Une valeur ajoutée

Feldschlösschen Blanche Cristal
7 fr. 95/6 × 33 cl, en édition limitée dans les grands points de vente Coop.