X

Recherches fréquentes

SAVEURS
CHANDELEUR

Crêpe party en vue

On fêtera la Chandeleur ce samedi 2 février: place au jour des crêpes! Si l’on est superstitieux ou juste pour s’amuser, on les fera sauter…

PHOTO
Getty Images
28 janvier 2019

Réussir à faire sauter une crêpe de la main droite en tenant une pièce dans la gauche assurerait une année prospère. A vous d’assurer! Ceci dit, si vous n’êtes pas superstitieux ni d’humeur joueuse, sachez qu’il suffit de retourner vos crêpes à la spatule…

La Chandeleur est une très ancienne fête. La légende qui la lie aux crêpes remonte au Ve siècle. Elle dit que le pape Gélase Ier voulut rassasier des pèlerins français, fatigués et affamés après leur voyage jusqu’à Rome pour célébrer la Chandeleur. Il demanda quantité d’œufs et de farine à la cuisine du Vatican, qui servirent à créer de rudimentaires crêpes. Quand on parle de cette spécialité, on pense tout de suite à la mythique crêpe Suzette, que l’on doit au grand chef français Auguste Escoffier (1846–1935). Ce dernier la servit au prince de Galles qui, enthousiasmé par ce dessert exquis, voulut le dédier à la belle jeune fille qui l’accompagnait, une certaine Suzette!

Elaborée avec une sauce au beurre, du sucre caramélisé et du jus d’orange auquel on ajoute du Grand Marnier, elle a longtemps été un symbole de luxe, surtout dans sa variante flambée.

Voyage gourmand

Les crêpes se déclinent à l’infini. En Bretagne, on en crée des salées à la farine de sarrasin. En Allemagne, on prépare des Kaiserschmarren, crêpes épaisses coupées en morceaux, accompagnées de sucre glace et de confiture. En Croatie, puis en remontant vers la Hongrie, on déguste des palacinke, crêpes épaisses, moelleuses, car on y ajoute des œufs montés en neige. En Russie, la pâte travaillée avec de la levure donne vie aux blinis. Sans parler des dorayaki japonais, des pancakes d’Amérique du Nord ou de l’injera d’Ethiopie et d’Erythrée. Rondes et dorées comme le soleil, les crêpes annoncent le retour de la lumière. Alors à vos poêles et bon appétit!

Conseils pour préparer une pâte goûteuse

De Sandrine Crampon, patronne de La Crêperie Bretonne, à Lausanne

  • Les crêpes seront meilleures si l’on prépare la pâte la veille (la laisser reposer au frigo).
  • Recette de base: 250 g de farine, 1 pincée de sel, 4 œufs et env. 5 dl de lait.
  • Utiliser du lait entier, ne surtout pas mettre d’eau.
  • Pour des crêpes plus légères: remplacer une partie du lait par de la bière.
  • Pour des crêpes sucrées, ajouter à la recette de base du sucre (selon son goût) et 40 g de beurre fondu ou, mieux encore, noisette.
  • C’est dans les vieilles poêles qu’on fait de bonnes crêpes!
  • Cuisson au gaz si possible.
  • Saisir la pâte dans une poêle très chaude, huilée.
  • Une fois cuite, retourner la crêpe et la cuire brièvement de l’autre côté.