X

Recherches fréquentes

Banyuls, gourmandise ensoleillée

11 février 2019

Banyuls, souvenir de soleil, de vacances heureuses. Ce vin du millésime 2015, tout en chaleur, est une gourmandise pour les papilles. Paré d’une robe dense d’un rouge très sombre, il fleure bon les oranges et les cerises confites. Sa bouche compacte et volontairement très douce s’équilibre par une ribam­belle de tannins qui dynamisent la
finale. Une petite bouteille, mais avec la richesse de son contenu, une larme suffit pour égayer les palais. Un vin qui se déguste sans accompagnement, juste pour
s’offrir une pause et le savourer tranquillement. On peut même pousser le vice jusqu’à croquer dans un gâteau moelleux au chocolat, mais là c’est une combine à ne plus se
remuer du canapé et passer la soirée à se dire: «Demain, je retourne au sport!»