X

Recherches fréquentes

VIN DE CHOIX

De la finesse

15 avril 2019

Net et frais en bouche

Je bois peu de vin rosé et, lorsque c’est le cas, je le choisis d’une couleur vive. En œnologie, l’œil joue un rôle. Ce Roselito de 2016 est saumon pâle, ce qui ne m’a pas découragée. L’arôme de pétales de roses du cépage albillo s’accorde bien avec sa robe élégante. Le tempranillo rend la gorgée plus énergique. Net et frais en bouche, avec un arrière-goût prononcé de pêches, il est excellent en apéritif ou accompagné de pizza aux aubergines. Après l’avoir goûté, son rose semble plus brillant… Si tous les rosés étaient comme celui-ci, j’en boirais plus souvent!

Ribera del Duero DO Roselito Bodegas Antídoto

12 fr. 95/75 cl, disponible uniquement en ligne

Autres informations ici: www.mondovino.ch

Ribera del Duero

En 1999, le vigneron français Bertrand Sourdais a un coup de cœur pour la Ribera del Duero, une région fraîche et intacte d’Espagne, avec d’anciennes vignes préphylloxériques. Les raisins qui y sont cultivés donnent des vins d’une grande finesse.

Biographie

Avant d’ouvrir sa Bodega Antídoto, Bertrand Sourdais a œuvré pour d’illustres caves, à l’image de Château Mouton Rothschild.

Blanc et noir

De vieilles vignes de tempranillo et d’albillo composent ce rosé. Le premier cépage est noir, le second blanc: leur rapport était de 65% à 35% pour le millésime 2016.

Gastronomie

La viande d’agneau et de chevreau sont des spécialités de cette région d’Espagne. Des accords de choix avec ce rosé.