X

Recherches fréquentes

Vins

Heureux mariages glacés

Certes, la crème glacée est difficile à combiner avec un vin. Mais en suivant nos recommandations, vous ravirez vos papilles!

PHOTO
Heiner H. Schmitt
12 août 2019

Un moscato rosé se déguste bien avec de la glace aux petits fruits.

Imaginez une belle soirée d’été sur votre balcon ou votre terrasse. C’est le moment idéal pour déguster un bon verre de vin. Ou plutôt une glace bien crémeuse? Et pourquoi pas les deux? Même si de prime abord, vin et glace ne semblent pas aller ensemble, ce mariage réserve bien des surprises – et dans le bon sens du terme! Les explosions de saveurs pouvant naître de certaines associations en surprendront plus d’un.

Des vins plus sucrés que la glace

La journaliste Britta Wiegelmann, spécialisée dans le vin, l’admet: «Il n’est pas facile de combiner glace et vin.» D’une part, il y a la température. Le froid de la glace engourdit le palais et de nombreux vins donnent alors l’impression d’être fades et âpres. D’autre part, il y a le goût très sucré du dessert estival: «Il faut associer la glace à des vins doux pour éviter qu’elle ne les efface.» Idéalement, les vins devraient même être plus sucrés que la glace.

Plus il y a d’éléments intensifiant les goûts, mieux c’est. La glace se marie ainsi très bien avec des vins effervescents, à forte teneur en alcool ou particulièrement acides.

Le moscato, un choix sûr

Pour vous convaincre, partons à la découverte de quelques nouveautés gustatives. Commençons par un vin pétillant bien connu: le moscato d’Asti. Faire régner la bonne humeur lors des soirées d’étudiants n’est pas sa seule qualité. Un bon moscato accompagnera délicieusement de la glace à la fraise, ainsi qu’un sorbet à l’orange ou à la mandarine. Ce cépage sucré originaire du Piémont s’accorde aussi parfaitement au chocolat blanc.

Mais si vous préférez les goûts plus classiques, ne manquez surtout pas de déguster une boule de glace vanille de qualité avec un verre de champagne demi-sec.

Caramel, café et chocolat…

Les amateurs de glaces crémeuses au caramel, au café ou au chocolat opteront plutôt pour des vins plus lourds de la péninsule ibérique. La combinaison de rêve: chocolat-caramel (il existe déjà une glace alliant ces deux parfums) et un verre de tawny, un porto sucré élevé en fût de bois. Avec sa forte teneur en sucre et en alcool, et la crème en sus, ce dessert n’est pas des plus légers, raison pour laquelle il convient aussi très bien en hiver.

Les inconditionnels du café oseront le mariage glace moka et pedro ximénez. «Ce xérès extrêmement doux rehausse le goût du café. La finale vous donnera l’impression d’avoir un expresso sucré en bouche», précise Britta Wiegelmann. C’est un dessert qu’elle-même servirait ainsi. Le xérès fait aussi bon ménage avec le caramel, la vanille et le chocolat.

Penser au vin de glace

Pour accompagner les sorbets aux agrumes ou aux fruits exotiques, tournez-­vous vers un vin de glace, tel que le riesling. Vinifié à partir de raisins gelés, il est particulièrement sucré et concentré. Il garde néanmoins une bonne acidité, qu’il doit au cépage utilisé. «Un sorbet au citron ou à la mandarine ou encore une glace citron vert-gingembre soulignent l’acidité du riesling», nous explique Britta Wiegelmann. Mais ce vin se marie aussi avec des parfums exotiques et sublimera alors les nuances fruitées du dessert.

Vous n’aimez vraiment pas les vins doux? Si vous avez lu l’article jusqu’ici, c’est que vous devez néanmoins avoir un petit penchant pour le sucre. Alors, jetez-vous à l’eau et donnez une chance à ce mariage qui sort de l’ordinaire: la glace masque en bonne partie le goût sucré du vin.