X

Recherches fréquentes

SAVEURS
VINS

Des rouges pour l'été

Il n’y a pas que le rosé et le blanc pour trinquer à la belle saison. Voici nos suggestions pour vous aider à dénicher le vin rouge qui ravira votre palais lorsqu’il fait chaud.

PHOTO
 Getty Images
29 juin 2020
Aucune raison de tirer un trait sur les rouges parce que c'est l'été. A condition de bien choisir le vin et de le servir frais.

Aucune raison de tirer un trait sur les rouges parce que c'est l'été. A condition de bien choisir le vin et de le servir frais.

Bon nombre de vins rouges sont adaptés aux températures estivales. Il est essentiel qu’ils présentent une faible concentration de tannins. Ces derniers laissent une sensation râpeuse sur la langue, plutôt indésirable quand les températures s’envolent. Deuxièmement: choisissez des vins au fruit frais et à l’acidité vive. On n’attend pas d’un nectar estival qu’il alourdisse nos paupières, mais plutôt qu’il nous stimule! Enfin, inutile de débourser des mille et des cents: il s’agit d’un vin que vous siroterez avec plaisir en bonne compagnie, à la bonne franquette. Un dernier conseil: n’hésitez pas à refroidir fortement vos rouges d’été. Usez et abusez du seau à glace qui les maintiendra à bonne température.

Dôle

Oui, la Suisse produit des rouges d’été! Nous en voulons pour preuve la Dôle, un assemblage valaisan élaboré à base de pinot noir. Frais, léger et parfumé, il peut même être servi à l’apéritif avec des croissants au jambon ou au fromage. Au menu, il excelle avec les grillades.

Pinot noir

Cépage rouge le plus cultivé dans notre pays, devant le gamay et le merlot, le pinot noir permet de produire des vins frais et élégants. N’oubliez pas qu’une température de service trop élevée pour un rouge en fait ressortir les saveurs fruitées et sucrées. En été, une fois dans le verre, le vin se réchauffe facilement de 2 à 3 °C en moins de cinq minutes.

Lambrusco

Connaissez-vous le lambrusco sec? C’est un vin légèrement sauvage, aux généreux arômes de baies et à la saveur amère. Autrement dit, il ne manque pas de personnalité. Il est originaire d’Emilie- Romagne, berceau du jambon de Parme et du parmesan, avec lesquels il s’accorde d’ailleurs harmonieusement.

Beaujolais

C’est le rouge le plus largement sous-estimé d’Europe. On l’a longtemps taxé de vin banal et bon marché, alors que ce cru du sud de la Bourgogne a tant à offrir, à commencer par son envoûtante fraîcheur. C’est un vin gouleyant vinifié à partir de gamay. 

Cabernet franc

Voilà un vin brut de décoffrage, qui dégage au palais des arômes verts et herbacés. Loin d’être désagréables, ils sont typiques du cépage, et particulièrement marqués pour les crus de la vallée de la Loire. Le cabernet franc apprécie les plats salés, riches et protéinés. Une excuse toute trouvée pour ressortir le gril!

Valpolicella

Vous rêvez d’un après-midi ensoleillé sur les rives du lac de Garde? Oui, mais pas sans un verre de Valpolicella! Il suffit d’y tremper les lèvres pour que flotte dans l’air comme un parfum de vacances. Ce rouge enjoué de la Vénétie séduit par ses notes exubérantes de cerise et surprend dans une finale marquée par l’amande amère.

Zinfandel

Il n’y a pas mieux pour accompagner un hamburger, un cheeseburger ou tout autre plat du même acabit. Plutôt logique quand on sait que le zinfandel est l’un des cépages phares de la Californie. Il dégage des arômes explosifs de baies, soutenus par une note poivrée.