Choisir un vin sans s'y connaître | Coopération
X

Recherches fréquentes

SAVEURS
VINS

Choisir un vin sans s'y connaître

Devoir acheter du vin sans être un connaisseur peut se révéler stressant: on a peur de faire faux! Grâce à nos conseils, vous pourrez au moins prendre la situation avec humour!

PHOTO
STOCKSY
22 mars 2021

Les amateurs de vin éclairés ainsi que les experts n’auront aucun mal à trouver le bon cru. Le vaste assortiment proposé en magasin offre un large choix. Mais pour les débutants, c’est autre chose. D’une part, vous avez l’embarras du choix. D’autre part, il est difficile de discerner les différents arômes: soit vous aimez un vin, soit vous ne l’aimez pas. Si vous participez régulièrement à des dégustations, vous affinerez votre perception du goût et découvrirez vos préférences. Et plus vous savez ce que vous aimez et connaissez les vins, plus il est facile de s’y retrouver entre les rayons. Mais par où commencer? Pour tous ceux qui souhaitent se lancer, il existe une multitude d’idées créatives sur la façon de se repérer et d’aborder le monde du vin sans aucune difficulté. C’est parti, avec le sourire!

Pour les paresseux

Suivez l’ordre dans lequel sont disposés les vins et limitez-vous pour l’instant à un seul pays. Grâce aux différentes régions viticoles d’une même contrée, vous pouvez restreindre votre sélection sans pour autant faire l’impasse sur les possibilités offertes. Ainsi, progressivement, vous apprendrez à connaître les vins de divers pays et de leurs régions. En quoi les vins suisses diffèrent-ils des vins espagnols? Quels cépages trouvet-on en Italie, en France ou encore en Allemagne?

Pour les audacieux

Laissez-vous séduire par les belles étiquettes. Si vous avez le goût du risque, optez pour la bouteille qui attire votre regard. Grâce à cette méthode, vous serez surpris, que ce soit de manière positive ou négative.

Pour les amis de la vigne

Optez pour un cépage. Parce qu’un Merlot californien n’a pas le même goût qu’un Merlot tessinois qui, à son tour, n’a pas le même goût qu’un Merlot français. Pour compliquer le tout, les cépages ont parfois des noms différents selon les pays et les régions. Par exemple, derrière la «Malvoisie» du Valais, le «Ruländer» allemand et le «Szürkebarat» hongrois se cache le même cépage, à savoir le Pinot Gris. Donc si vous vous intéressez à la vigne, vous pouvez vous concentrer sur l’origine géographique ou linguistique du cépage.

Pour qui aime parler de vin

Invitez deux ou trois amis à un apéritif ou un souper et demandez à chacun d’apporter une bouteille. Vous pourrez ainsi déguster une sélection de vins au cours de la soirée. Un cercle d’amis permet d’exprimer plus facilement son opinion et de discuter de ses goûts dans une ambiance chaleureuse. Ceci fonctionne également en visioconférence!

Pour les voyageurs

Considérez le vin comme une curiosité touristique. La viticulture constitue l’histoire vivante et le patrimoine culturel d’une région. Alors en attendant que les voyages soient à nouveau d’actualité, pourquoi ne pas profiter d’organiser une soirée consacrée à un coin de pays et à déguster un verre de vin local?

Pour tous

Tenez un journal des vins, en y commentant toutes vos dégustations. Cela vous permettra de garder une trace de ce que vous avez goûté. Les photos d’étiquettes s’avèrent aussi utiles. Une petite note sur le téléphone portable est vite rédigée et la plupart des gens ont toujours leur smartphone sur eux! Et que faire si vous n’aimez pas le vin? Ne le jetez pas: utilisez-le pour cuisiner. Vin blanc pour le risotto, vin rouge pour le rôti ou la sauce pour les pâtes. Si vous préférez la pâtisserie, mettez un gâteau au chocolat et au vin rouge dans le four. Les restes de vin peuvent être congelés en portions dans un bac à glaçons et utilisés ultérieurement en cuisine ou pour la pâtisserie.