X

Recherches fréquentes

SONDAGE
Votre avis

Bonnes résolutions

A Nouvel-An, on a tous envie de changer nos mauvaises habitudes. La majorité des gens, surtout les plus jeunes, se disent bien décidés à manger sain ou à se détacher de leur smartphone. Et vous, qu’êtes-vous prêt à arrêter en 2020?

PHOTO
Morgane Raposo
29 décembre 2019

Trop festoyé ces derniers temps? Rien d’étonnant alors si les bonnes intentions pour la nouvelle année se portent d’abord sur l’estomac. Pour un quart des répondants, la mauvaise habitude à perdre l’an prochain sera donc en priorité celle de manger malsain (25%). Et c’est promis, en 2020, fini aussi d’être trop accrochés au smartphone (21%)! 

Epargner ses ongles

Parmi les 15–29 ans, le tiers fait le vœu de manger équilibré et 36% de moins de téléphone portable. Tous âges confondus, arrêter le tabac ne vient que plus loin dans le classement avec seulement 9% de personnes motivées. Elles sont 5% à promettre de renoncer à l’alcool – une bonne résolution peut-être prise sous le coup d’une gueule de bois… Sur le décompte du jour de l’An, deux personnes sur cinq ne formulent quant à elles aucun engagement.

Les hommes (26%) sont légèrement plus nombreux à aspirer à une alimentation plus saine, contre 23% des femmes. Ces messieurs se distinguent aussi par une autre intention: arrêter de se ronger les ongles (9% contre 6% parmi les femmes). Mais il y a égalité des sexes sur l’envie de liberté par rapport au téléphone portable.

Télécharger PDF

Sondage réalisé par l’Institut Link auprès d’une population représentative de 512 personnes

Micro-trottoir

Lydia De Bellis

39 ans, job coach, Vevey

«Je n’ai pas de bonnes résolutions, parce que je n’exagère pas dans ma vie. Et je pense que les gens ne tiennent pas leurs bonnes résolutions...»

 

Théo Lemaitre

23 ans, agronome, Lausanne

«Ça serait aussi pas mal d’arrêter de manger de la viande, pour être complètement cohérent avec mes idées écologiques.»

 

Antonio Simão Monterino

 50 ans, en recherche d’emploi, Genève

«J’aimerais bien arrêter de fumer, autant pour l’argent que pour la santé. Les deux sont importants, mais la santé encore plus.»