X

Recherches fréquentes

évasion
patrimoine UNESCO

Ces villes qui vivent avec le temps

L’urbanisme et l’architecture de La Chaux-de-Fonds et du Locle ont été entièrement créés pour et autour de la production horlogère. Les rues selon un plan en damier – inhabituel pour la Suisse – et les maisons d’horlogers du XIXe siècle, si particulières, suscitent encore la fascination.

20 juillet 2020
Sur l’avenue Léopold-Robert de La Chaux-de-Fonds se trouve la tour Espacité.

Sur l’avenue Léopold-Robert de La Chaux-de-Fonds se trouve la tour Espacité.

Beaucoup de marques de montres mondialement connues telles que Zenith, Tag Heuer, Tissot ou Certina viennent de la La Chaux-de-Fonds et du Locle (NE). Ces deux villes sont devenues les principaux centres de l’industrie horlogère suisse au XIXe siècle. Encore aujourd’hui, leur architecture témoigne de l’importance de cette activité. Leur existence même et leur développement sont liés à la fabrication de montres.

Comme les villes américaines

La croissance soudaine de l’industrie horlogère à La Chaux-de-Fonds a très vite exigé un agrandissement de la surface construite. Celui-ci a été mis en œuvre entre 1836 et 1841, transformant définitivement les lieux en une véritable ville. L’artisan de ce projet était l’architecte Charles-Henri Junod (1795−1843), dont la vision était une ville entièrement conçue pour et autour de l’industrie horlogère. A l’époque, l’activité était très morcelée. Les horlogers indépendants travaillaient chez eux et chacun avait sa spécialité: certains fabriquaient des aiguilles, d’autres des boîtiers et d’autres encore assuraient le montage.

Visite d’un atelier d’horlogers.

La ville devait donc offrir des bâtiments associant lieu de vie et lieu de travail, ainsi que des rues permettant de transporter rapidement les pièces détachées d’une maison à l’autre.

Charles-Henri Junod avait trouvé une solution: un plan au sol en forme de damier, à l’image de certaines métropoles américaines, avec un petit nombre de grands axes parallèles longeant la vallée et traversés par de nombreuses rues perpendiculaires plus petites. L’idée a été reprise au même moment pour la reconstruction de la ville du Locle, qui avait été détruite par un incendie. Grâce à cette symbiose entre architecture et technique, et à l’urbanisme dédié à la fabri­cation horlogère, ces deux endroits sont encore aujourd’hui des exemples de villes manufacturières uniques en leur genre. Et c’est aussi pour cette raison qu’elles ont été inscrites au Patrimoine mondial de l’Unesco en 2009.

Le Locle est considéré comme le berceau de l’horlogerie suisse. 

Depuis la tour Espacité

Pour comprendre ce que l’architecte Charles-Henri Junod avait en tête en dessinant La Chaux-de-Fonds, il suffit de monter au sommet de la tour Espacité de 60 mètres de haut et de se promener dans les rues situées un peu plus au nord. Le visiteur peut alors découvrir les bâtiments de quatre à cinq étages alliant judicieusement vie privée et vie professionnelle: les étages inférieurs afin de loger les ouvriers et les plus élevés pour les ateliers, dotés de grandes baies vitrées pour laisser entrer un maximum de lumière. Bien que créées sur un même modèle, les rues de La Chaux-de-Fonds et du Locle sont d’une extrême variété. Les propriétaires d’alors, lorsqu’ils pouvaient se le permettre, faisaient décorer leurs maisons au gré de leur fantaisie. Certaines constructions arborent ainsi de magnifiques ferronneries de style Art nouveau, tandis que d’autres affichent des influences artistiques que les représentants de l’horlogerie avaient rapportées de pays lointains.


Patrimoine mondial de l’UNESCO

Série de Coopération (6)

Le label «Site du Patrimoine mondial» de l’Unesco est attribué exclusivement à des sites culturels et naturels d’une «valeur universelle exceptionnelle». La Suisse compte une dizaine de sites inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco. Tous figurent parmi les trésors naturels et culturels les plus importants de notre pays – des lieux à visiter et à découvrir impérativement. «Coopération» présente quelques-uns de ces sites durant cet été.

www.whes.ch

 


La Chaux-de-Fonds et Le Locle

A voir, à faire

  • Atelier: monter soi-même une montre mécanique dans une manufacture du Locle et partir avec sa production à la fin de l’atelier.
  • Musées: tout savoir sur l’histoire de l’industrie horlogère et admirer d’anciens mécanismes de montres dans les musées d’horlogerie de La Chaux-de-Fonds ou du Locle.
  • Visites guidées: découvrir les deux villes, leur architecture si spéciale et les ateliers d’horlogerie à travers des visites guidées.

Réserver sur: www.whes.ch/fr/shop