X

Recherches fréquentes

éVASION
PATRIMOINE UNESCO

Les créatures du lac de Lugano

Dans les profondeurs du Monte San Giorgio, au Tessin, reposent d’innombrables animaux et plantes fossilisés. Sur le sentier de découverte ou au musée de Meride, ils nous racontent leur époque, il y a plus de 200 millions d’années.

06 juillet 2020
Le Monte San Giorgio au bord du lac de Lugano cache de vieux secrets dans sa roche.

Le Monte San Giorgio au bord du lac de Lugano cache de vieux secrets dans sa roche.

Des lagunes, des plages de sable fin et des palmiers – ce paysage digne des Maldives était celui de l’extrémité sud du lac de Lugano à l’ère du Trias, il y a de cela 200 à 250 millions d’années. Cent millions d’années plus tard, tout a changé: la plaque africaine a poussé la plaque eurasienne, provoquant ainsi le soulèvement qui a créé les Alpes. Vers Mendrisio, le fond de la mer a également été soulevé jusqu’à ce qu’il émerge de l’eau. C’est ainsi qu’est né le Monte San Giorgio, de forme pyramidale.

Cependant, inutile de regretter l’ambiance de plages paradisiaques qui y régnait alors. Car la terre ferme et la mer étaient peuplées d’une multitude de sauriens (reptiles), souvent carnivores. Tout ce que nous savons aujourd’hui de la faune et de la flore dans le sud du Tessin il y a plus de 200 millions d’années, nous le devons aux nombreux fossiles découverts dans la région au cours des 150 dernières années.

Dans la roche du Monte San Giorgio se cachait notamment un reptile aquatique de plus de 2 mètres, le Ceresiosaurus calcagnii (voir plus bas).

Les fossiles sont des restes de plantes ou d’animaux ayant été conservés dans la roche. Le Monte San Giorgio actuel réunissait les conditions idéales pour leur formation et leur conservation: des eaux calmes et pauvres en oxygène, ainsi que des fonds vaseux. A la différence des autres sites dans le reste du monde, ceux du Tessin ne contiennent pas une, mais cinq couches. Celles-ci se sont formées au cours de plusieurs millions d’années, grâce aux sédiments qui se déposaient au fond de l’eau. A ce jour, des fouilles ont permis de découvrir plus de 20000 fossiles.

Il n’existe aucun autre endroit où l’on peut en trouver autant datant de l’ère du Trias. On comprend ainsi pourquoi le Monte San Giorgio, à cheval entre la Suisse et l’Italie, est le plus important de tous les sites de ce type à travers le monde. Sa partie suisse a été inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco en 2003, puis sa partie italienne en 2010.

Le Ceresiosaurus calcagnii.

Sous nos pieds

Il n’est toutefois pas si facile de trouver des traces de l’ère du Trias sur le Monte San Giorgio. La plupart de ces trésors sont en effet profondément enfouis dans le sol. Pourtant, il suffit de quelques heures passées sur la montagne pour découvrir son histoire, en suivant par exemple le sentier de découverte géo­paléontologique ou en partant de la station de téléphérique de Serpiano pour monter jusqu’au sommet. Là, le visiteur peut contempler les Alpes telles qu’elles étaient il y des millions d’années. La promenade se poursuit ensuite jusqu’au petit village de Meride et son «Musée des fossiles du Monte San Giorgio», où sont exposées de nombreuses trouvailles. Le bâtiment du musée vaut lui aussi le détour, car il a été agrandi par le célèbre architecte tessinois Mario Botta. La suite de la balade nous ramène à notre ère, en passant par les étroites ruelles pittoresques de Meride.

Photos: © Jacqueline Quattropani/OTRMBC, F. Banfi/Fondazione Monte San Giorgio, Jacques Perler/OTRMBC

Le Ticinosuchus, un saurien terrestre, accueille les visiteurs du musée de Meride.

 


Patrimoine mondial de l’UNESCO

Série de Coopération (5)

Le label «Site du Patrimoine mondial» de l’Unesco est attribué exclusivement à des sites culturels et naturels d’une «valeur universelle exceptionnelle». La Suisse compte une dizaine de sites inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco. Tous figurent parmi les trésors naturels et culturels les plus importants de notre pays – des lieux à visiter et à découvrir impérativement. «Coopération» présentera quelques-uns de ces sites au cours des prochaines semaines.

www.whes.ch


Monte San Giorgio

Idées d’activités

  • Pour les familles: le célèbre parc Swissminiatur de Melide présente les principaux monuments suisses, en petit format.
  • VTT: pédaler de Mendrisio à Meride, puis jusqu’à l’Alpe di Brusino et son «grotto» accueillant, avant de revenir à Mendrisio.
  • Musée: découvrir au Musée des fossiles de Meride des spécimens vieux de 235 à 245 millions d’années.

Réserver sur: www.whes.ch/fr/sho