X

Recherches fréquentes

New York
Safari citadin

Quatre idées pour (re)découvrir Manhattan

Voir et être vu est le b.a.-ba d’une visite de New York. A Manhattan, le touriste en quête de nouveautés se doit de commencer son séjour par Hudson Yards.

TEXTE
02 mars 2020

Le vessel

Dans les Hudson Yards

Le Vessel (photo ci-dessus) a été imaginé par le designer anglais Thomas Heatherwick. Cette gigantesque construction ovale en acier a été érigée au cœur du nouveau quartier de Manhattan baptisé Hudson Yards. Les quinze étages du Vessel sont constitués de 154 escaliers reliés entre eux en nid d’abeilles. De manière tout à fait involontaire, sa forme n’est pas sans rappeler le célèbre Mayflower, le navire venu déposer les premiers colons européens sur la côte est de l’Amérique du Nord, il y a 400 ans. La construction de ce «vaisseau» est estimée à 200 millions de dollars et a exigé 16 cargaisons d’acier rose livré par une usine italienne de Monfalcone, près de Trieste.

La visite du Vessel est gratuite (billets à réserver en ligne). On s’y rend pour son architecture et pour faire des selfies, bien sûr! Près de la moitié des 16 immeubles prévus dans ce nouveau quartier de Hudson Yards sont déjà construits. Les 25 milliards de dollars d’investissement permettent d’accueillir des entreprises, 55 000 employés, plus de 4000 appartements, des centres commerciaux, un hôtel, plusieurs restaurants ainsi qu’un centre culturel. Bientôt, les visiteurs pourront aussi découvrir l’«Edge», une plate-forme d’observation située au centième étage, avec des murs et un sol en verre, d’où il sera possible de voir tout Manhattan et une partie du New Jersey. La terrasse triangulaire «Edge» sera suspendue à 335 mètres de hauteur. Frisson garanti! Son accès est compris dans le billet. 

Il est d’ores et déjà possible de le réserver en ligne sur: www.edgenyc.com


Le MoMa

Musée d’art moderne

Ce musée, dont les expositions font régulièrement les gros titres de la presse, fait partie de l’ADN de la Grande Pomme. Le premier bâtiment du MoMA construit dans les années 1930 avait déjà marqué son temps pour sa sobriété. C’était l’exact opposé du Metropolitan Museum de New York inspiré du Louvre, à Paris. Le MoMA a rouvert ses portes en octobre 2019 après de gros travaux de rénovation qui ont coûté 450 millions de dollars et permis d’augmenter d’un tiers la surface d’exposition. Le réaménagement du MoMA est-il aussi réussi? La question fait l’objet de grands débats et controverses dans les journaux new-yorkais. 


Top of the Rock

Au Rockefeller Center

Top of the Rock est le meilleur endroit pour contempler l’Empire State Building (au centre sur la photo) – l’un des gratte-ciels les plus célèbres de la ville, mais aussi le plus bondé. Cette plate-forme est installée à 260 mètres au sommet du General Electric Building, qui fait partie du Rockefeller Center. Il n’est pas évident de trouver son entrée (sur la 50e rue, entre la 5e et la 6e avenue). Une fois sur place, un ascenseur transporte les visiteurs à une vitesse vertigineuse au 67e étage. La plate-forme d’observation de style Art déco a volontairement été conçue pour évoquer le pont d’un paquebot.

Ceux qui se rendent au Top of the Rock 30 minutes avant le coucher du soleil vivent un autre moment fort: la ville qui s’illumine peu à peu de millions de lumières! Les 30 étages les plus élevés de l’Empire State Building offrent alors un spectacle de couleurs incomparable. Les billets d’entrée peuvent être réservés à l’avance.

www.topoftherocknyc.com


High line park

Dans le Meatpacking District 

La promenade la plus cool de New York (certains disent même des Etats-Unis!) se trouve à 9 mètres de hauteur, au-dessus du High Line Park, une ancienne voie ferrée. Il vous faudra une trentaine de minutes pour la parcourir. Ici se succèdent de petites places avec des bancs, une multitude de plantes et des œuvres d’art. Les alentours de la gare de marchandises ont longtemps été considérés comme un quartier délabré. Mais depuis la création du High Line Park, il compte de plus en plus de constructions d’architectes célèbres.

Dans le fameux Meatpacking District (district des abattoirs), les loyers atteignent aujourd’hui des sommets. L’extrémité sud du High Line Park abrite elle aussi une magnifique construction: le Whitney Museum of American Art, signé de l’architecte Renzo Piano, qui a ouvert ses portes en 2015.

 

Retour aux idées de voyages