Le mot de passe, bouclier antipiratage | Coopération
X

Recherches fréquentes

LIFESTYLE
MULTIMÉDIA

Le mot de passe, bouclier antipiratage

Dans une société en voie de numérisation accélérée, les hackers sont à l’affût des moindres failles pour pirater comptes bancaires, accès aux réseaux sociaux ou à tout autre système informatique. Quelques règles simples en matière de mots de passe vous protégeront, dans la plupart des cas, de ces «cybermalfrats».

PHOTO
Getty Images
01 février 2021
Il est conseillé d’éviter de choisir un mot de passe en lien avec sa vie personnelle, ses goûts, etc.

Il est conseillé d’éviter de choisir un mot de passe en lien avec sa vie personnelle, ses goûts, etc.

Un compte, un mot de passe

Pour éviter les piratages en cascade, fuyez le mot de passe unique applicable à l’ensemble de vos comptes. Si vous croulez sous les sésames, les gestionnaires de mots de passe (NordPass, KeePassXC, Dashlane, par exemple) stockeront et centraliseront tous vos identifiants.


Un double verrouillage

Chaque fois qu’il est proposé, optez pour l’authentification à deux facteurs. Ce dispositif assure une double protection (mot de passe et code de vérification). Il vous alertera, par SMS ou message électronique, dès lors qu’un inconnu tente de se connecter à vos comptes.


Un mot de passe sans lien avec la vie privée

Evitez les mots de passe liés à vos goûts ou préférences, et plus généralement à votre vie privée et personnalité. En observant les comptes des réseaux sociaux, les pirates pourraient deviner vos identifiants au gré de votre marque de voiture préférée ou de vos plats de prédilection...


Un mot de passe solide

Un bon mot de passe doit contenir au moins 12 caractères avec au moins 4 types différents: des majuscules, des minuscules, des chiffres et des caractères spéciaux ou symboles (virgule, tiret, point d’exclamation, point d’interrogation, parenthèse, etc.).


Un mot de passe à la carte

La plupart des gestionnaires de mots de passe proposent des générateurs de mots de passe. Ces outils vous concocteront automatiquement un sésame sur la base de critères ou d’exigences que vous aurez définis au préalable.


Une attention de tous les instants

Il est important de vérifier régulièrement chacun de vos comptes. Si, pour une raison ou une autre, vous remarquez sur l’un d’entre eux quelque chose d’inhabituel ou une activité qui vous paraît suspecte, modifiez alors sans attendre votre mot de passe. 


Une vigilance face au hameçonnage

Les pirates ont coutume de pratiquer le hameçonnage (phishing), une technique visant à obtenir des infos confidentielles par messagerie électronique. Méfiez-vous donc des mails qui vous demandent, par exemple, de confirmer un mot de passe ou qui vous invitent à ouvrir une pièce jointe.

Enquête révélatrice: exemples à éviter

Les utilisateurs s’entêtent à utiliser des mots de passe trop simples, si bien qu’ils s’exposent aux hackers. En collaboration avec une société spécialisée dans la recherche sur les violations de données, le gestionnaire de mots de passe NordPass a passé au crible près de 280 800 000 mots de passe. Seuls 123 000 000 étaient uniques (44% du total).

Voici les dix mots de passe les plus fréquents mis en lumière par cette enquête. Ils doivent évidemment être évités comme la peste!

  • 123456
  • 123456789
  • picture1
  • password
  • 12345678
  • 111111
  • 123123
  • 12345
  • 1234567890
  • senha (signifie «mot de passe» en portugais)