Quand trois poules vont aux champs | Coopération
X

Recherches fréquentes

A VOTRE SERVICE
CONSEILS

Quand trois poules vont aux champs

Les poules rencontrent un vif succès. Qu’elles soient de race Soie, Orpington ou Appenzelloise huppée, leurs aspects sont aussi diversifiés que leurs attitudes expressives.

PHOTO
illustration Frédéric Michaud | Photo David Marchon
29 mars 2021

Avant d’installer un poulailler dans son jardin, il est indispensable de s’inscrire en tant que détenteur de poules auprès du canton et de se renseigner auprès de sa commune sur les démarches à entreprendre. Certains lieux sont en effet très restrictifs à ce sujet.

Par principe, demandez aussi l’accord de vos voisins, qui ne seront peut-être pas ravis à l’idée d’être réveillés par le chant du coq tous les matins!

Une vie en groupe

Les poules aiment vivre en groupe et disposer de suffisamment d’espace pour pouvoir exprimer leurs comportements naturels. Elles passeront plusieurs heures par jour à rechercher leur nourriture en grattant et picorant le sol ou la litière. Puis, elles se reposeront dans de petites baignoires de terre qu’elles auront creusées pour prendre un bain de poussière et se protéger de la chaleur.

Le soir venu, les volailles regagneront bien sagement leur poulailler pour la nuit. Ce dernier devra être équipé de plusieurs perchoirs placés à différentes hauteurs et de nids confortables afin de pondre en paix. Même si nos gallinacés se contentent d’un espace de 2 m2 pour la nuit, l’aire de sortie sera plus spacieuse (au moins 20 m2) pour qu’ils puissent se dégourdir les pattes et les ailes.

Il est en outre intéressant de prévoir un jardin d’hiver entièrement grillagé. En effet, il est fréquent que les oiseaux doivent – sur ordre du vétérinaire cantonal – être confinés lors de flambées de grippe aviaire.

En ayant accès au jardin, les poules picorent une nourriture variée: végétaux, insectes mais aussi de petits cailloux (le grit) qui leur permettront de broyer les aliments car, comme chacun le sait, les poules n’ont pas de dents! On pourra compléter ce régime alimentaire avec un aliment complet pour poule et des restes ménagers (salade, épluchures, fruits).

Jusqu’à 300 œufs par an

Une fois bien installées, vos poulettes commenceront à pondre des œufs vers l’âge de 20 semaines. Elles pourront en produire jusqu’à 300 par an! Il est fréquent d’observer une pause de ponte durant l’hiver, qui s’allongera au fur et à mesure que la poule prendra de l’âge.

Gardez-les à l’œil: une absence prolongée d’œufs peut être un signe de maladie. Il est possible de récupérer des pondeuses réformées, mais elles sont souvent affaiblies par une ponte intensive et vivent moins longtemps que leurs homologues «de loisir». Si vous souhaitez partager de nombreuses années ensemble, mieux vaut se tourner vers un éleveur. Vous aurez alors peut-être la chance que vos poules atteignent l’âge vénérable de 7 à 9 ans.