Son ex-épouse me déteste | Coopération
X

Recherches fréquentes

A VOTRE SERVICE
Conseil

Son ex-épouse me déteste

Je ne suis pas la cause de leur séparation, mais l’ex-femme de mon ami monte leur fi lle contre moi. Comment devrais-je réagir?

PHOTO
Ilustration: Frederic Michaud
22 mars 2021

Anikó Donáth

Actrice, auteure, maman célibataire et chroniqueuse polyvalente

Mon ami et moi habitons ensemble depuis trois ans. Il a une fille de 8 ans qui vit une semaine chez sa mère et une semaine chez nous, en alternance. La petite est adorable et, avec elle, j’entreprends toutes sortes d’activités joyeuses. Bien que je ne sois pas à l’origine de leur séparation, l’ex-femme de mon ami me déteste. Elle essaie de monter sa fille contre moi et cette exépouse m’est comme un arbre touffu qui me cache le soleil. De plus, son attitude pèse sur notre relation. Que me recommandezvous? Madeleine A., 37 ans

Comme je vous plains! Vous n’avez pas choisi le rôle le plus facile. C’est d’autant plus réjouissant de lire que vous vous entendez bien avec la petite. Veillez à ne pas dénigrer sa mère. Ça ne vous empêche évidemment pas de penser ce que vous voulez. Plus vous accorderez d’intérêt et de poids à cette femme, plus la situation se compliquera. Si elle sent que ses agissements font mouche, ça renforcera son pouvoir et elle mettra les bouchées doubles pour vous saper l’existence. Ne lui accordez donc pas cette satisfaction. Ne laissez plus rien paraître des sentiments qu’elle vous inspire.

La patience comme alliée

Certes, cette attitude vous demandera des efforts mais, à la longue, elle portera ses fruits. Bloquez le numéro de cette femme sur votre réseau fixe. Oui, je vous encourage à le faire, car finalement, vous êtes aussi chez vous. Si l’ex-femme de votre compagnon se met alors à le terroriser sur son téléphone mobile, ce sera à lui de régler la question. C’est une bonne façon de vous préserver.

Convenez également que la fille appellera sa maman une fois par jour, la semaine où elle vit avec vous. Personne ne pourra ainsi vous reprocher de vouloir empêcher le contact entre la mère et la fille.

Votre situation reste néanmoins à la fois défavorable et favorable. Défavorable parce qu’il ne sert à rien de secouer cet arbre dans votre jardin. Vous n’arriverez jamais à le déraciner. Mais favorable, parce que les choses qu’on ne peut changer ne nécessitent pas d’efforts particuliers. Laissez faire, tout simplement. Il arrive que la roue tourne plus vite qu’on ne le pense. La petite devenue adolescente donnera peut-être du fil à retordre à sa mère, qui sera soudain ravie de vous confi er sa bombe à hormones une semaine sur deux! Ou, qui sait, peutêtre que la très jalouse ex-femme tombera amoureuse à son tour et deviendra douce comme un agneau. Le cas échéant, elle sera certainement très heureuse de bénéfi cier de quelques jours de liberté et, finalement, elle vous en sera reconnaissante!

Je vous recommande la patience qui, dans ce cas, me semble la meilleure des alliées pour résoudre votre problème.

 

Vos données